Événements
Normandie Innovation Orne Industrie chimique Entreprendre Industrie

Et si l’entreprise IMV de L’Aigle était la 1ère de Normandie à bénéficier du PIA ?

Publié le  07/04/2017
Jacques-Olivier Gasly
Et si l’entreprise IMV de L’Aigle était la 1ère de Normandie à bénéficier du PIA ?
Le 15 mars dernier, la Région signait avec le Commissariat général à l’investissement le PIA 3, Programme des investissements d’avenir. Une enveloppe de 50 millions d’euros (25 M€ Etat + 25 M€ Région), dont IMV, situé à L’Aigle (61), pourrait être la première à bénéficier. Si rien n’est encore signé, les contacts sont d’ores et déjà pris…

Fondée à L'Aigle en 1963 par Robert Cassou, l'entreprise IMV est aujourd'hui un groupe leader mondial sur le marché de l'insémination appliquée à la reproduction des animaux, mais aussi aux méthodes de cryopréservation, tant pour les espèces animales que chez l'humain. " Nous sommes présents à toutes les étapes de la reproduction des ovins et des bovins, du prélèvement à l'insémination ", détaille Frédéric Keller, directeur général d'IMV. Une activité de niche qui a conduit l'entreprise à développer des compétences très précises dans divers domaines. Or 83 % de ce qu'IMV propose à ses clients est développé, conçu et assemblé sur place : l'entreprise a donc su internaliser toutes les étapes de production.

 

" J'ai l'habitude de dire que sur ce site, vous avez trois usines en une ", détaille Laurent Huet, directeur de la production d'IMV. De fait, le groupe est à la fois plasturgiste lorsqu'il produit les paillettes ou les sachets de doses de semence, entreprise de mécanique et bureau d'études lorsqu'il développe et fabrique des machines de petite série pour ses clients, destinées au remplissage des doses de semence ou de tri des œufs de saumon par exemple (200 unités toutes espèces confondues par an), mais également biologiste car IMV développe également des produits pour la conservation des cellules humaines et animales et dispose pour cela de salles blanches.

 

Véritable pépite, IMV emploie aujourd'hui 220 salariés sur le site de L'Aigle (siège du groupe), mais dispose également de plusieurs implantations, en France comme à l'étranger. " Nous nous sommes fixés comme objectif de développement de réaliser une opération de croissance externe par an ", détaille Frédéric Keller. IMV ce sont également 2,5 millions d'euros par an consacrés à l'investissement industriel et 4 millions en R&D. Et de son site ornais sortent par exemple chaque année 40 millions de sachets-doses de semence pour ovins ou encore 400 millions de paillettes… Le groupe affiche ainsi fièrement plus de 3 000 références clients !

 

Une entreprise identifiée par la Région comme susceptible de répondre aux critères de sélection pour bénéficier du volet régional du PIA 3. Et c'est le président de la Région en personne, qui est venu présenter hier, jeudi 6 avril, le dispositif à ses dirigeants.

 

" Nous sommes ici dans une entreprise typiquement " cible " pour bénéficier du PIA 3. Je vous rappelle qu'avec la part Etat et la part Région, nous avons 50 millions d'euros pour monter des projets innovants avec des entreprises qui soient capables de travailler en réseau ", explique Hervé Morin. " Ce déplacement, c'est la preuve que le texte signé il y a quelques semaines avec Louis Schweitzer à Rouen n'est pas qu'un simple morceau de papier et IMV est la première entreprise régionale que nous démarchons en ce sens ", martèle l'élu. Un discours auxquels les dirigeants du groupe se sont montrés sensibles. Un nouveau rendez-vous avec les techniciens en charge du dossier PIA 3 cette fois-ci doit avoir prochainement lieu ! 
 
https://www.imv-technologies.com

Source : Jacques-Olivier Gasly

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Parc-Eolien-Mer-du-Nord