Événements
Industrie chimique Aménagement du territoire Rouen Entreprendre

A Petit-Couronne, l’ex-site Pétroplus accueille une nouvelle entreprise

Publié le  16/06/2017
François Colombier
A Petit-Couronne, l’ex-site Pétroplus accueille une nouvelle entreprise
Le laboratoire d’analyse pétrolière ASF s’installe dans l’ancien site Pétroplus.

Une nouvelle implantation au sein l'ex-raffinerie Pétroplus (Petit-Couronne), plus précisément dans son ancien laboratoire. C'est la société ASF qui y a installé son troisième site après ceux du Havre et de Fos. 

 

ASF a été créée en décembre 2015, après le rachat au groupe Apave de sa division pétrole par trois anciens dirigeants de celle-ci, Jean-Luc Deschamps, Éric Bérenger et Guillaume Loison. La société est franchisée du groupe nord-américain Saybolt. Sa mission est d'effectuer l'inspection de produits pétroliers issus des raffineries, avant leur mise sur le marché. " Les pétroliers ont besoin de certifications indépendantes ", explique Guillaume Loison. " Notre présence au Havre nous permet d'être très réactifs et de réaliser des examens sur place pour ne pas faire perdre de temps aux navires ". À Rouen, la future construction d'un dépôt pétrolier par Bolloré énergie, constituera un des vecteurs de croissance de l'entreprise. 

 

ASF souhaite également ajouter à sa gamme d'intervention les carburants destinés à l'aviation, ce qui sera possible une fois l'accréditation COFRAC obtenue, avant la fin de l'année.

 

  • Arrêt parfait 

 

L'arrivée d'ASF a été facilitée par le fait que le laboratoire d'analyse a été parfaitement arrêté en avril 2013, et que les 90 appareils, tous de pointe,  ont pu être rallumés dans de très bonnes conditions.

" Nous avons pu effectuer rapidement nos premières analyses ", témoigne Guillaume Loison, qui salue le soutien du réseau consulaire dans son installation, et notamment de la Mission de Revitalisation économique. À terme, une dizaine d'emplois sont prévus.

 

C'est une avancée de plus pour la reconversion économique de la raffinerie (portée par Valgo, en partenariat avec Bolloré Énergie et Eiffage Construction), dont le démantèlement et la dépollution suivent leur cours. " Nous comptons une centaine d'emplois et une dizaine de sociétés sur le site ", constate le maire de Petit-Couronne, Dominique Randon. " Nous sommes loin bien sûr des 450 emplois que l'on comptait auparavant, mais le renouveau est engagé. Il était impensable de laisser ces 260 hectares devenir une friche inoccupée ". 

 

 

 

Source : Normandinamik

Copyright : Normandinamik

Par  François Colombier
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
H2V Product à Port-Jérôme (76) : 450 millions d’€ d’investissement et 180 emplois dès 2022 !