Evénements
Normandie Calvados Aéronautique Transport / Logistique Caen Aménagement du territoire

Aéroport Caen Carpiquet : des résultats historiques !

Publié le  16/01/2018
Jacques-Olivier Gasly
Aéroport Caen Carpiquet : des résultats historiques !
Jamais l’aéroport de Caen Carpiquet n’avait enregistré une telle fréquentation. Avec une hausse de +30,14 % par rapport à 2016 (180 910 passagers), l’équipement se positionne dans le top 5 des aéroports français de cette catégorie. Un résultat qui pourrait même le hisser à la première place lorsque les chiffres de tous les aéroports français auront été communiqués…

" Ce résultat, c'est avant tout le fruit de l'excellente collaboration qui existe entre la Communauté urbaine Caen la Mer, propriétaire de l'aéroport, et le gestionnaire que nous sommes. S'il n'y a pas cela, ça ne fonctionne pas… ", glisse en guise de préambule Michel Collin, président de la CCI Caen Normandie, gestionnaire jusqu'en 2021 de la délégation de service public de l'aéroport de Caen Carpiquet. Réunis autour d'une même table pour commenter les résultats de l'année écoulée, Joël Bruneau, président de la Communauté urbaine, Michel Collin, président de la CCI ainsi que Maryline Haize-Hagron, directrice des aéroports de Caen-Carpiquet et Deauville et Pascal Serard, délégué Caen la mer en charge de l'aéroport (et maire de Carpiquet) affichaient donc un large sourire ce lundi.
" Le succès de cette fréquentation, c'est certes la complémentarité de l'offre sur la Normandie mais aussi le fait qu'un aéroport doit être au service d'un bassin d'emploi, et la façon dont ce dernier se l'approprie. Et dans un contexte où le trafic se développe de grande ville régionale à grande ville régionale, oui Caen est justifié " assure Joël Bruneau.
C'est ainsi que de 2 vols assurés en 2014, la compagnie espagnole Volotea est passé en 2017 à 12 vols par semaine, vers Toulouse (toute l'année) et d'avril à début novembre vers Ajaccio, Bastia ou Figari. Des destinations qu'il est possible de retrouver via d'autres compagnies telle Hop ! Air France qui assure depuis le 22 décembre 4 vols directs par semaine à destination de Toulouse, mais aussi vers Lyon tout au long de l'année et d'avril à septembre, Figari et Nice. Enfin la compagnie Flybe, qui assure de janvier à fin octobre 4 vols par semaine à destination de Londres-Southend a, à elle seule, attiré 12 821 passagers. A noter également, la possibilité offerte par la compagnie normande Chalair, qui opère avec des avions de 19 places, de se déplacer vers Bordeaux, Nantes, Brest ou Pau…
Afin d'accompagner cette hausse, mais aussi pour satisfaire à plusieurs normes (sous peine de se voir retirer les vols hors UE par exemple), un budget de 400 000 euros a été adopté par le propriétaire de l'aérogare, dont 330 000 consacrés aux travaux. Lors de cette présentation, a également été confirmée la validation du scénario retenu pour l'allongement de la piste de l'aéroport, à savoir la modification de la RD 9, qui permettra, tout en impactant pas les zones urbanisées de l'Ouest de l'agglomération, de préserver les exploitations agricoles tout en permettant un allongement de la piste de 2 250 m. Coût de l'opération : 6,7 M€ pour l'allongement de la piste et 2,1 M€ pour le dévoiement de la RD9 avec une fin des travaux prévue en octobre 2022.
2018 : encore de nouvelles destinations...
Avec à l'esprit ce rapprochement des grandes villes régionales, plusieurs nouvelles destinations seront proposées cette année au départ de Caen. Ainsi, dès le 23 février, la compagnie Hop ! Air France proposera 4 vols directs par semaine à destination de Marseille. Cité phocéenne qu'il sera également possible de gagner via la compagnie Volotea, dès le 20 avril, à raison de 2 vols directs par semaine. Enfin à compter du 1er avril, la compagnie Flybe proposera un Caen-Dublin via Londres. 

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Normandie – Quelle dynamique des exportations à l’international ?