Événements
Thématiques Normandie Seine-Maritime Aéronautique Transport / Logistique Aménagement du territoire Rouen Emploi CCI

Aéroport Rouen Vallée de Seine : profiter du confinement pour préparer la relance !

Publié le  04/05/2020
Jacques-Olivier Gasly
Depuis près de 4 mois aux commandes de la plateforme aéroportuaire Rouen Vallée de Seine, Emmanuel Wandon met à profit la période de confinement pour envisager la reprise.

Confinement oblige, le trafic aérien est aujourd’hui réduit à sa plus simple expression sur l’ensemble de l’Hexagone. Une période qu’Emmanuel Wandon, directeur de la régie d’exploitation qui gère l’aéroport Rouen Vallée de Seine (pour le compte de la Métropole Rouen Normandie et la CCI Rouen Métropole, ses deux actionnaires) entend mettre à profit pour favoriser les conditions de son développement.

« Comme pour les aéroports voisins, notre activité est actuellement limitée car à l’image des déplacements des particuliers, les conditions de vol doivent répondre à certaines procédures et surtout être en lien avec une utilité publique », explique Emmanuel Wandon. Et sur l’aéroport Rouen Vallée de Seine, la plupart des vols sont majoritairement réalisés par l’hélicoptère du Samu, basé sur place, mais aussi dans le cadre d’évacuations sanitaires auxquelles s’ajoutent quelques vols d’affaires et d’avitaillement.

Une période calme, certes, mais loin d’être inactive. « Nous mettons à profit cette période pour réaliser différentes mises à niveaux qui ont été identifiées et qui s’avèrent nécessaires. Des normes de l’aviation civile sur le balisage ou encore des coupes d’arbres en lien avec la piste d’envol notamment », détaille Emmanuel Wandon qui peut désormais compter sur une aide supplémentaire : celle du responsable qualité dont le recrutement vient tout juste d’être réalisé.

Ne pas nécessairement tout miser sur l’aviation commerciale !

Si cette période de confinement met à mal la plupart des plateformes aéroportuaires, elle ne sera pas non plus sans conséquences sur les compagnies aériennes elles-mêmes. Une situation qui ne devrait cependant pas trop pénaliser l’aéroport Rouen Vallée de Seine, celui-ci ayant revu son positionnement après l’arrêt des liaisons opérées par le passé par la compagnie HOP ! Air France.

« Notre souhait n’est pas de miser tout sur l’aviation commerciale. Nous avons une chance sur notre territoire, celle de son bassin industriel. Cela veut dire qu’il y a une place pour l’aviation d’affaires. Ce d’autant plus que nous sommes également en proximité de Paris où les coûts sont bien plus élevés. Nous avons donc des arguments pour attirer à nous une activité qui, soit dit au passage, s’avère être plus rentable que l’aviation commerciale », assure Emmanuel Wandon.

Un positionnement que le nouveau directeur souhaiterait coupler à l’implantation d’un atelier mécanique sur la plateforme rouennaise. « Cela créerait pour nous les conditions d’un positionnement stratégique en complémentarité avec les autres plateformes normandes car aujourd’hui, que ce soit pour des petits avions ou des hélicoptères, il faut aller sur Pontoise ou sur Paris et laisser l’appareil sur place…. Une plateforme technique des aéroports normands à Rouen aurait donc du sens ».

Aujourd’hui à la tête d’une équipe remotivée, Emmanuel Wandon travaille également à mieux faire connaître l’aéroport, tant auprès des jeunes que du grand public. « Le contexte actuel est un peu compliqué, mais nous travaillons aussi bien sur de l’événementiel qui pourrait se tenir dès le mois de septembre que déjà sur l’année 2021, avec l’opération du Rotary Rêves de gosse entre autres ».

Par  Jacques-Olivier Gasly