Événements
Normandie

Normandie : l’horizon s’éclaircit pour les industries

Publié le  02/03/2017
Jacques-Olivier Gasly
Normandie : l’horizon s’éclaircit pour les industries

L'activité industrielle s'est ralentie en 2016 en Normandie. L'étude de la Banque de France Normandie prévoit cependant une légère reprise en 2017 avec une progression des chiffres d'affaires et des exportations.

 

Sur le tableau de l'activité industrielle normande, il y a des lumières et des ombres. Après une érosion en 2016 (- 0,9 %), les chiffres d'affaires devraient progresser de 3,4 % avec une hausse de 6,9 % dans le secteur des équipements électriques et électroniques, de 6 % dans la fabrication de matériels de transport, de 3,4 % dans les industries agro-alimentaires, de 1,8 % pour les autres produits industriels. Même tendance pour les exportations : la reprise (+ 5,7 %) arrive après une baisse de 4,5 % l'année dernière. En revanche, l'investissement qui a augmenté de 19,3 % en 2016 va chuter de 1,3 %. Quant aux effectifs dans les industries normandes, il est prévu une stabilisation après une hausse de 1,3 %.

 

Ce sont les chiffres issus de l'enquête annuelle de la Banque de France Normandie effectuée fin 2016 et début 2017 auprès de 1 646 entreprises de la région, soit 880 sociétés industrielles (62 %), 606 établissements du BTP (37 %) et 160 du transport de marchandises (49 %). Cette étude permet non seulement de dresser un bilan et de dessiner des tendances pour l'année en cours.

Pas d'embellie pour l'emploi
Les prévisions pour 2017 sont globalement bien orientées parce que « l’environnement économique s’améliore », constate Marc Lantéri, directeur régional Normandie de la Banque de France. « Le taux de croissance mondiale est inférieur à celui enregistré avant la crise de 2008 mais augmente ces derniers mois ». Autre indicateur important : le nombre de défaillances qui diminue de 5,5 % en France et de 7 % en Normandie. Tout cela reste des prévisions faites dans un contexte économique d’incertitudes sur les tendances de politique protectionniste. Seule assurance : la banque centrale européenne maintiendra des taux d’intérêt à des niveaux bas jusqu’à fin 2017.
 
En Normandie, le taux d’utilisation des capacités de production augmente en 2016 pour atteindre les 80 % et « un seuil où les entreprises déclenchent l’investissement. C’est une tendance que nous n’avons pas vue depuis plusieurs mois ». Les industriels ont

Source : Filfax Normandie

Copyright : Filfax Normandie

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Semaine Ecole-Entreprises : coup d’envoi à Caen pour la Normandie !