Événements
Normandie Numérique Entreprendre

475 000 euros : la Région Normandie soutient la société SOGET du Havre (76)

Publié le  29/05/2017
Jacques-Olivier Gasly
475 000 euros : la Région Normandie soutient la société SOGET du Havre (76)
Hervé Morin, Président de la région Normandie, a visité aujourd’hui, la société SOGET au Havre (76), en présence de Jean-Baptiste Gastinne, Vice-Président de la CODAH en charge du développement économique, du tourisme et de l’ enseignement supérieur, et de Christiane Vulvert, Conseillère régionale déléguée aux entreprises en difficulté.

La société SOGET, qui emploie 130 salariés, a bénéficié de l'aide de la Région Normandie pour accompagner son important développement économique, à hauteur de 400 000 euros sous forme de prêt à taux zéro, et par le dispositif Impulsion Export (75 000 euros), mis en place par l'Agence pour le Développement de la Normandie.

 

Basée au Havre depuis 1983, SOGET est éditeur de logiciels de transport international de marchandises, qui emploie 130 salariés. Sa mission est de garantir la fluidité des opérations portuaires et aéroportuaires, en organisant pour les différents opérateurs publics et privés une gestion intelligente, partagée et instantanée des informations relatives aux chaînes logistiques.

Elle est fortement impliquée dans le projet Normandie French Tech et à l'origine de la création du Normandy Tech 40 et de la Diaspora Normande.

 

SOGET est expert auprès de nombreuses organisations internationales et a développé des alliances mondiales avec des entreprises emblématiques telles que Microsoft, Thalès, Bureau Veritas, Bolloré et CMA CGM. Equipant 8 pays, il est le leader mondial du Port Community System (PCS) avec plus de 50 références sur 4 continents. 

 

SOGET a mis au point le PCS AP+, qui permet de suivre un conteneur depuis sa mise à quai à l'import jusqu'à sa livraison finale, ou à l'export depuis son départ de l'usine jusqu'à sa mise à bord. Pour faire évoluer ce système et conserver sa place de leader sur le marché, SOGET commercialise depuis 2015 une version plus performante : S)ONE, qui instaure la mise en place des marchandises au cœur du système. S)ONE est en cours de déploiement en France et à l'étranger.

 

Le projet e-maritime 2, lancé depuis 2014, prévoit pour 2017-2022 le développement de nouveaux systèmes d'information de gestion, de contrôle, de ciblage et de surveillance des chaines logistiques. " One4You ", la première phase du projet, permettra de surveiller les flux, évolution importante par rapport à S)ONE.

 

" La Région soutient les entreprises normandes qui innovent, qui prennent des risques. Nous avons mis en place à cet effet des dispositifs régionaux d'aide et de soutien : 125 millions d'euros ont déjà été mobilisés en 2016 pour aider les entreprises normandes à investir. C'est pour cette raison que SOGET, entreprise pépite de notre territoire, est soutenue par la Région, au moment de l'incroyable accroissement d'activité et de développement qu'elle connait actuellement. La situation économique française est fragile, mais la Normandie connait malgré tout une augmentation de 16 % des investissements industriels en 2016. " a déclaré Hervé Morin.

 

Avec ce projet, l'enjeu pour la Région Normandie est d'aider SOGET à réaliser un saut technologique pour renforcer son statut de leader mondial, lors de l'application de l'accord de facilitation des échanges de l'OMC qui va rendre obligatoire la dématérialisation douanière en 2017. A ce titre, elle accompagne SOGET lors de son accroissement rapide d'activité et de développement, à hauteur de 400 000 euros sous forme de prêt à taux zéro. 

 

En 2017, la Région, via l'Agence de Développement pour la Normandie, soutient SOGET à l'aide d'Impulsion Export pour un montant de 75000 euros. Ce dispositif va  permettre de renforcer la compétitivité de la société et d'assurer une visibilité du savoir-faire normand à l'international.  

 

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Normandie : l’horizon s’éclaircit pour les industries