Événements
Normandie Seine-Maritime Aménagement du territoire

CCI Seine Estuaire : Connue et Reconnue

Publié le  13/12/2017
Jacques-Olivier Gasly
CCI Seine Estuaire : Connue et Reconnue
La présidente de la CCI Seine Estuaire a effectué le bilan de leur action, un peu plus d’un an après leur élection, affirmant la volonté d’être un acteur incontournable du territoire.

" Beaucoup de choses ont été revues. Nous avons appris à nous connaître, à travailler et avancer ensemble, à définir une stratégie ", commente Léa Lassarat, présidente de la CCI Seine-Estuaire, qui souhaite voir le CCI " plus connue et reconnue ", en s'appuyant sur trois valeurs : " être dynamique, concret, pragmatique ".
 

Une des concrétisations fortes de l'action de la CCI Seine Estuaire est l'esprit collectif. Elle compte pas moins de 2 000 entreprises membres de ses clubs et réseaux, et, dans la foulée du 500e anniversaire, a connu une vraie réussite avec ses 1 500 entreprises regroupées au sein trois entités, tournées vers les TPE/ PME, les grandes entreprises et les commerçants. " On aime s'aider, avoir des synergies ", souligne Pénélope Virag, vice-présidente commerce. D'autres clubs ont vu le jour ces derniers mois, comme le Club Business, qui a attiré 120 dirigeants d'entreprises, un chiffre qui devrait atteindre les 600 en 2018, le club femmes & challenges, fort de 190 adhérentes, le club PME / PMI de Bolbec ou encore le club d'entrepreneur de Fécamp qui a été lancé à l'occasion de l'inauguration du Musée des Pêcheries.  
 

  • Organe moteur
     

Cette CCI en mouvement s'implique dans la révolution numérique, avec la démarche Linkhub, qui permet à des entreprises d'accueillir dans leurs locaux des start-ups, créant une fertilisation croisée autour de l'innovation et de l'agilité, ou encore le déploiement d'une place de marché locale avec Marché Privé.com. Elle va aussi ouvrir une boutique test à Fécamp et tout début d'année, puis une autre au Havre dans les prochains mois, afin de dynamiser le commerce de centre-ville.  Sur l'industrie, c'est la question des compétences dont s'empare avec force le vice-président industrie, Raphaël Clarin. " Nous connaissons les entreprises, leurs besoins, leurs attentes. Nous sont l'organe moteur pour définir des actions et avancer avec les autres partenaires du développement économique ", commente-t-il.

 

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


    Après cet article
    Le Groupement d’Intérêt Scientifique des AOP Laitières de Normandie GALAN renouvelé !