Événements
Normandie Calvados Tourisme

CERZA : une saison 2018 sous le signe de l’ours polaire

Publié le  11/04/2018
Jacques-Olivier Gasly
CERZA : une saison 2018 sous le signe de l’ours polaire
Le parc zoologique de Lisieux (14) entame sa saison 2018 avec des nouveautés qui pourraient bien doper la fréquentation du site normand

Installé depuis 1986 dans un vallon du pays d'Auge, à Hermival-les-Vaux, le CERZA (Centre d'Étude et de Reproduction Zoologique Augeron) doit sans cesse innover pour satisfaire son public (300 000 visiteurs en 2017), sans pour autant sacrifier à la philosophie qui anime son fondateur depuis le début de l'aventure : privilégier le respect de l'animal et contribuer à la préservation des espèces menacées.
 

" C'est une espèce particulièrement menacée que nous accueillons cette année ", explique Thierry Jardin, propriétaire et co-fondateur du parc avec son frère et qui vient d'investir 1 million d'euros. Un invité de marque qui n'est autre que l'ours polaire. Deux femelles très précisément. " Nous avons réalisé un enclos de 3 hectares, le plus grand d'Europe, dont l'aménagement a nécessité 9 mois de travaux dont la réalisation de 2 kilomètres de clôture, la création d'une cascade et d'un bassin ou encore la plantation de plus de 1 000 végétaux dans le but de recréer une végétation à laquelle l'ours et déjà habitué, celle de la Toundra où l'été, les températures atteignent régulièrement les 26°C". 
 

A la transformation des lieux s'ajoute également une scénographie voulue pour sensibiliser le public à la cause des ours polaires et à leur survie pour laquelle le CERZA est engagé aux côtés de l'ONG Polar Bear International, via sa fondation " CERZA Conservation ". " Nous sommes impliqués dans de nombreux programmes pour la sauvegarde des animaux ou de la préservation des espèces. Cela va de l'action de sensibilisation que nous développons avec BEI au financement d'un transport par hélicoptère d'un mâle reproducteur pour éviter l'extinction d'une espèce, en Asie ou en Afrique ", explique Guillaume Lemarinel, directeur du site.

Source : J-O. Gasly

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Depuis Cherbourg, Corrodys traque la corrosion pour les industriels