Événements
International Normandie Développement international Aéronautique Industrie

2ème édition du salon Farnborough (UK) pour les entreprises de la filière Normandie AeroEspace

Publié le  09/07/2018
Jacques-Olivier Gasly
NAE-Farnborough-2018
2ème édition du salon Farnborough (UK) pour les entreprises de la filière NAE
La filière aéronautique normande participera pour la seconde fois au salon Farnborough du 16 au 22 juillet prochains. Six entreprises normandes exposeront au sein du Pavillon France GIFAS sur ce salon international consacré à l’aéronautique civile et militaire, qui se place au second rang des rendez-vous de l’aéronautique mondiale après le salon du Bourget.

Organisé tous les deux ans en alternance avec Le Bourget, le salon Farnborough est devenu au fil des ans un rendez-vous incontournable tant pour les constructeurs et les équipementiers que pour les compagnies aériennes. C’est donc un événement particulièrement stratégique pour les entreprises de la filière NAE qui mettent clairement le cap sur l’international depuis ces deux dernières années. Cette année, le salon se tiendra dans un contexte quelque peu tendu sur fond de Brexit, Airbus ayant récemment menacé de quitter le Royaume-Uni en cas de sortie de l’Union européenne sans accord satisfaisant.

L’industrie aéronautique britannique représente néanmoins un fort potentiel de partenariats et d’échanges commerciaux : 1ère industrie aéronautique en Europe, elle se place en seconde position au niveau mondial, après les Etats-Unis, avec des compétences particulièrement reconnues en conception et production d’ailes et aérostructures, conception et production des moteurs et trains d’atterrissage, produits composites et maintenance.

Les entreprises normandes souhaitent ainsi renforcer ou développer leur référencement auprès des grands donneurs d’ordre britanniques. Parmi les six entreprises qui exposeront, certaines figuraient déjà lors de la première édition en 2016 : Dedienne Multiplasturgy® Group (27), Einea-Selha Group (76), Ressorts Masselin (76) et Volum-e (76). Elles sont rejointes cette année par Delta Plasturgy (27) et Cordon DS2i (27).

Parmi les technologies présentées : l’électronique de haute technologie (Einea-Selha Group), les pièces plastiques et composites (Dedienne Multiplasturgy® Group et Delta Plasturgy), des ressorts métalliques et solutions élastiques (Ressorts Masselin), la fabrication additive métallique et les alliages haute performance (Volum-e) et le développement de systèmes d’information en Défense et Sécurité (Cordon DS2i).

La majorité des entreprises exposantes disent ne pas ressentir à l’heure actuelle les effets du Brexit. A l’instar de Volum-e qui, depuis sa participation en 2016, a requis les services d’un agent commercial pour développer son activité au Royaume-Uni et entamé des discussions de qualité avec des sociétés, dont plusieurs se poursuivent et donnent lieu à des projets pilotes. « Pour l’heure, le Brexit a pour principale conséquence la demande d’un effort particulier vers le management des démarches douanières », souligne Charles-Elie Laly-Desjonquères, Responsable Veille Commerciale.

Quant à Dedienne MultiPlasturgy® Group, comme l’explique Fabrice Dupas, Directeur développement : « cette seconde participation s’inscrit dans une démarche globale d’augmenter notre chiffre d’affaires à l’international. Nous capitalisons sur nos contacts clients existants au Royaume-Uni pour proposer les avantages de nos concepts multiplasturgy et allègement des structures au travers de la transformation des plastiques et composites ».

Pour Delta Plasturgy, il s’agit de la première participation, celle-ci s’inscrivant clairement dans une stratégie à l’international axée autour du co-développement. « Nous travaillons principalement avec des partenaires français qui possèdent des filiales à l’international, dont au Royaume-Uni, mais notre objectif durant le salon est aussi de nous référencer auprès des acteurs britanniques », explique Jean-Jacques Fillot, Président Directeur Général. Par rapport au Brexit, pas d’inquiétude non plus mais plutôt de la prudence quant à l’impact des futures taxes douanières sur la compétitivité de leur offre.

NAE démultiplie les actions pour obtenir des rendez-vous commerciaux additionnels pour ses entreprises exposantes, et poursuit ses collaborations avec plusieurs membres du cluster européen EACP « European Aerospace Cluster Partnership[1] », que la filière a intégré en 2016.

Ce salon sera également une opportunité pour Normandie AeroEspace de renforcer ses liens avec les grands industriels britanniques, y compris sur le champ de la recherche et du développement. « Il est plus que jamais stratégique que le Royaume-Uni demeure un partenaire stratégique de la France pour le bien de notre industrie dans un contexte de risques importants en termes de réglementations, de mobilité des personnes et de compétitivité » souligne Philippe Eudeline, Président de Normandie AeroEspace.

[1] Le European Aerospace Cluster Partnership (EACP) est un réseau de clusters aéronautiques européens qui vise à initier un échange actif d’informations et de connaissances entre tous les partenaires et à développer une coopération trans-nationale sur le long terme entre les clusters européens et les entreprises pour renforcer la compétitivité de l’Europe et de chaque cluster membre sur les marchés aéronautiques mondiaux.

Source : Communiqué NAE

Mot(s) clé(s)
#Farnborough #Nae
Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Depuis Grand-Quevilly, Borealis entend rayonner sur le monde
Développement international
27/09/2017
Depuis Grand-Quevilly, Borealis entend rayonner sur le monde