Événements
Thématiques Normandie Formation Calvados Numérique Eure Manche Orne Seine-Maritime Emploi CCI

En confinement, la formation consulaire se poursuit

Publié le  24/04/2020
Jacques-Olivier Gasly
Crédit : StartupStockPhotos/Pixabay
En Normandie, le réseau des CCI est un acteur incontournable de la formation. Des apprentis de CFA aux stagiaires de la formation continue, tous ont eu la possibilité de poursuivre leur cursus grâce à la digitalisation des formations.

« Dès les premières rumeurs annonçant une possible fermeture des établissements scolaires, nous avons fait le point avec les équipes pour être prêts. Nous disposions déjà d’une offre digitalisée, mais qui ne couvrait que 20 % de l’offre de formation. En quelques jours, il a fallu être opérationnel sur 100 % de l’offre. Il s’agit là d’un travail colossal qui a été accompli par toutes les équipes, enseignantes, administratives et techniques, en un temps record », explique Richard Prades, directeur de l’IFA Marcel-Sauvage, mais aussi de la Formation professionnelle et des Compétences au sein de la CCI Rouen Métropole.

« Tous les apprenants ont été concernés par cette mesure. En ce qui nous concerne, si nous additionnons les apprentis, les alternants et les stagiaires de la formation continue de nos deux organismes que sont l’IFA et le CEPPIC*, ce sont au total plus de 2 000 personnes qui ont été invitées à poursuivre leurs formations en recourant à l’ensemble des outils à notre disposition : tutoriels, classes virtuelles, plateformes e-learning, visio… Et pour tous ceux qui sont éloignés des équipements numériques, nous avons des contacts quotidiens pour faire le point avec eux et qu’ils ne soient pas exclus du dispositif », souligne Richard Prades.

A Caen, Alizée est apprentie au sein de l’ICEP-CFA en BTS MCO (Management Commercial Opérationnel). Elle est en alternance au sein de l’enseigne Monoprix de Caen, magasin qui n’a pas fermé ses portes. Elle a donc été en capacité de poursuivre sa période de stage en entreprise. « Mes horaires de travail ont changé, je commence tôt le matin afin d’éviter au maximum les contacts physiques avec les clients », explique la jeune fille qui a perçu comme une fierté de pouvoir être utile aux autres en travaillant dans de bonnes conditions. « Nous portons des masques et des gants ; du gel hydroalcoolique est à notre disposition ».

Pour ce qui est des cours, les portes de son établissement étant fermées, le suivi pédagogique a donc pris une nouvelle tournure. « Je m‘organise pour étudier mes cours à distance, chaque jour après le travail. Via la plateforme NETYPAREO, je récupère mes cours, je fais les exercices demandés par mes formateurs et je leur renvoie. Je me sens vraiment accompagnée, suivie et motivée par mes enseignants, avec qui j’ai des contacts par mails réguliers. Ils savent que je travaille dur en ce moment. Cette période est difficile, fatigante, mais très formatrice ! »

Dans la Manche, Elodie Langlois fait quant à elle partie de la 4e promotion des Techniciens d’études en tuyauterie. Une formation dispensée au sein de FIM CCI Formation Normandie dans le cadre d’un partenariat avec la Région Normandie, qui doit permettre à douze demandeurs d’emploi d’intégrer les entreprises Ingeliance et Sonovision à Cherbourg, après une montée en compétences et l’obtention d’une certification finale. « Nous avons pu finir notre formation grâce à une plateforme à distance. Une vidéoconférence a été mise en place et nous avons suivi un des modules avec nos formateurs (explications et exercices en ligne). Les cours virtuels permettent un vrai travail en autonomie », détaille la jeune femme.

Mais pour elle et le reste de sa promotion, le contexte demeure particulier : malgré la continuité pédagogique et les cours à distance, les stagiaires n’ont pu passer leur examen final qui ne peut se tenir qu’en situation présentielle avec un jury ! « Malgré les contraintes et l’urgence liée à la situation sanitaire, nous avons réussi à terminer le cycle d’apprentissage », explique Dominique Lanièce, responsable de cette formation à FIM CCI Formation Normandie. Heureusement, le principe d’une « suspension de l’action » ayant été acté, les apprenants pourront disposer du maintien de leur rémunération jusqu’à leur certification et leur embauche.

Idem dans l’Eure à l’ESCCI, école de la CCI Portes de Normandie où pendant le confinement ses activités sont maintenues à distance !

Chômage partiel ? Formez vos collaborateurs !

Par ailleurs, dans ce contexte si particulier de confinement, les collaborateurs en situation d’activité partielle peuvent bénéficier du FNE-Formation renforcé. En effet, dans le cadre de la crise du Covid-19, le dispositif FNE-Formation a été renforcé de manière temporaire afin de répondre aux besoins des entreprises en activité partielle par la prise en charge des coûts pédagogiques. C’est ainsi que toute entreprise disposant de salariés en situation de chômage partiel peut bénéficier via la signature d’une convention avec la Direccte, d’une prise en charge des coûts de fonctionnement directement liés au projet de développement des compétences.

*L’équipe communication a créé un catalogue CEPPIC/IFA 100% digital qui est consultable à l’adresse suivante : https://www.ifa-rouen.fr/formation-100-digital-ifa-ceppic/ Il est destiné aux employeurs, salariés et demandeurs d’emploi. L’ensemble se réalise en formation à distance.

Par  Jacques-Olivier Gasly