Événements
Thématiques Développement durable Normandie Formation Innovation Eure Evreux Aménagement du territoire Entreprendre Emploi Industrie CCI

Inauguration du CFA Ecofluence, 1er CFA d’entreprise dédié aux métiers de l’environnement en Normandie

Publié le  17/12/2021
Jacques-Olivier Gasly
Localisé dans les locaux de l’ESCCI d’Evreux, le CFA d’entreprise ECOFLUENCE sera, dès la rentrée 2022, le premier établissement normand à proposer un BTS Environnement en alternance. Une offre de formation construite par l’organisme de formation de la CCI Porte de Normandie afin de répondre à la demande des entreprises du secteur…

Tout est parti d’un constat, celui fait par Sébastien Cohin, à la tête de Cohinvest, et qui regroupe différentes activités industrielles (construction, déconstruction, environnement) : il est difficile de recruter des jeunes motivés et formés à la grande diversité des métiers liés à l’environnement. « Des jeunes diplômés, il y en a. Mais des jeunes diplômés qui ont une idée du métier qu’ils souhaitent exercer avec une réelle vision de la réalité du terrain, c’est déjà moins évident à trouver », déplore le responsable. Et c’est en échangeant avec d’autres confrères, lassés eux aussi de recruter de jeunes diplômés qui assimilent leur première embauche à un stage d’observation, que l’idée est née de devenir un acteur parmi d’autres dans le processus de formation. « Nous nous sommes rencontrés avec la CCI Portes de Normandie pour exposer notre problématique et cela a tout de suite matché ».

C’est en effet par l’intermédiaire de son CFA « ESCCI Formation », spécialisée dans les métiers de l’environnement et de la sécurité depuis 30 ans, proposant des diplômes allant du bac+3 au bac+5, que la CCI Porte de Normandie a été en mesure d’apporter une réponse adaptée. Dès la rentrée 2022, elle proposera un cursus en alternance allant du bac+2 au bac+5 et formant les jeunes aux métiers de l’environnement. « Nous ne serons pas les seuls à intervenir dans la formation des jeunes. D’ailleurs, depuis que l’idée a été dévoilée, j’ai de nombreux confrères qui me contactent pour me dire qu’ils sont eux aussi partants pour intervenir dans leur domaine de compétence. Mais ce que nous souhaitons, dans les 352 heures qui nous sont allouées sur les 2 années du programme, c’est pouvoir leur faire toucher du doigt notre quotidien », assure Sébastien Cohin qui déplore une approche trop souvent théorique des choses.

C’est d’ailleurs dans cette optique que COHINVEST, qui vient de déposer le permis de construire de sa plateforme multimodale ECOFLUENCE où l’ensemble des activités du groupe seront regroupées à l’horizon 2023 à Saint-Aubin-sur-Gaillon (27), a souhaité réserver un espace dédié aux activités de formation. « Toute la partie de l’enseignement qui nous est réservée sera assurée chez nous. Et étant donné que nous aurons également sur place notre atelier d’assemblage, si nous sommes en train de réaliser une machine pour le traitement de l’eau ou de pré-assembler des éléments d’une station d’épuration, les stagiaires pourront bénéficier d’une mise en situation exceptionnelle », complète Sébastien Cohin, persuadé que si le déclic se fait, nombreux sont ceux qui auront un emploi à la sortie.

Si l’ouverture du BTS Environnement n’est prévue qu’à la rentrée de septembre 2022, les candidats peuvent d’ores et déjà déposer leur candidature. Quant aux entreprises, elles peuvent elles aussi se rapprocher dès maintenant de l’ESCCI afin de prendre connaissance de cette nouvelle opportunité de recrutement par la voie de l’alternance, avec des candidats formés par une équipe pédagogique composée de formateurs de l’ESCCI et de professionnels « Environnement » d’entreprises régionales, dont celles du groupe COHIN.

Par  Jacques-Olivier Gasly