Événements
Thématiques Cosmétique Normandie Calvados Emploi Industrie CCI Médias / Vidéos

Jacomo : de nouveaux investissements pour accroître les volumes

Publié le  20/09/2022
Jacques-Olivier Gasly
L’usine Jacomo dans la Calvados, installée à cheval sur les deux communes de Deauville et de Saint-Arnoult.
Avec un nouvel investissement d’un montant de 1,6 million d’euros, l’entreprise de fabrication de parfum et de cosmétique de luxe Jacomo, installée à Deauville depuis maintenant 39 ans, fait le pari du « full-automatique ».

« Avec cette ligne automatisée de conditionnement de parfum, nos objectifs sont clairs : passer de 1 200 pièces par heure à 2 400 ! », explique Patrice Robert, directeur de l’usine Jacomo, installée à cheval sur les deux communes de Deauville et de Saint-Arnoult, dans le Calvados. Mais en aucun cas, cela ne traduit une quelconque volonté de destruction d’emploi. Bien au contraire…

« Nous éprouvons aujourd’hui de réelles difficultés à recruter. Et même si nous avons embauché 18 personnes en CDI depuis le début de l’année, nous fonctionnons en 3/8 pour assurer les commandes de nos clients », détaille le chef d’entreprise pour qui l’emploi est une véritable préoccupation. Élu au sein de la CCI Seine Estuaire lors de la précédente mandature, il est ainsi à l’origine des forums de recrutement « Les Rencontres sans CV ».

Sur son site de Deauville, l’entreprise Jacomo est présente sur les deux marchés du parfum et de la cosmétique de luxe. « Nous fabriquons en marque propre, comme Corine de Farme, ou pour le compte de nos clients, des parfums que nous pouvons simplement réaliser, sur la base d’une recette qu’ils nous communiquent, ou procéder à la formulation de produits développés en fonction de souhaits spécifiques. Nous disposons en effet de notre propre équipe de formulation », explique Patrice Robert. Et comme tous les tests parfum, les formulations cosmétiques sont également réalisées à Deauville pour les marques du groupe ou celles de ses clients.

Par  Jacques-Olivier Gasly