Événements
Pharmacie Normandie

La filière pharmacie se dote de moyens en Normandie

Publié le  05/02/2019
François Colombier
La Région mobilise 490 000 euros pour accompagner le développement de la filière pharmaceutique normande - Crédit photo : Biernacki / Région Normandie
La pharmacie, secteur porteur de l’économie normande, va investir dans l’innovation, la formation, la communication.

La Région Normandie et le cluster Polepharma (premier cluster pharmaceutique en Europe, qui rayonne en Normandie, Centre- Val de Loire et Île-de-France) ont signé une convention de partenariat destinée à porter les ambitions de l’industrie pharmaceutique. La Normandie se positionne comme la deuxième région française pour la chimie pharmaceutique et la troisième pour la production de médicaments.
Parmi les actions mises en œuvre, la performance industrielle, autour de l’industrie 4.0, de la transformation numérique et la promotion / communication pour « que les investissements continuent d’être effectués en Normandie », explique Philippe Ivanes, président de Polepharma. Aspen (100 M€), Sanofi Pasteur (170 M€), GSK (100 M€), mais aussi Johnson & Johnson, Aptar Pharma ou MSD, ont montré leur confiance dans leurs sites normands avec de forts investissements.

 

Attirer les talents

L’innovation est également au cœur des priorités, pour « fabriquer les nouveaux médicaments, rapprocher la recherche académique et le monde industriel, être un incubateur d’idées », précise Philippe Ivanes, qui souhaite voir des actions déployées autour du microbiote, du biotesting et de l’oncochimie.
Hervé Morin, président de Région portera un regard tout particulier sur les opérations engagées sur les compétences et la formation : « J’attends de Polepharma la mise en œuvre d’une GPEC prospective qui permettra de bâtir de véritables plans de formation ». Des actions auprès des collégiens et lycéens seront menées afin « d’attirer des talents vers une filière qui n’est pas suffisamment connue », souligne Philippe Ivanes, soucieux d’adapter l’offre aux besoins des industriels.
« L’objectif est de faire du secteur de la santé un moteur de développement économique, d’attractivité et d’excellence régionale » a conclut Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

Ce programme se traduit par un budget global de plus de 1,6 million d’euros sur 2 ans. La Région y contribue à hauteur de 490 000 euros. Celui-ci est aussi cofinancé par l’Agglomération Evreux Portes de Normandie et le Pôle métropolitain Rouen Seine Eure.

Par  François Colombier
Sur le même thème