Événements
National Normandie Formation Orne Entreprendre Emploi

Le Groupe Lemoine et la marque 1083 s’associent avec Terre & Fils Investissement pour soutenir Tissage de France

Publié le  01/08/2022
Jacques-Olivier Gasly
Le Groupe Lemoine, 1083 et Terre & Fils Investissement s’associent pour soutenir le développement de « Tissage de France » et ainsi proposer un modèle intégré de fabrication de jeans Made in France

Le Groupe Lemoine, entreprise familiale implantée en Normandie (Tinchebray, Caligny et Athis-de-l’Orne) est le leader mondial dans la fabrication de produits d’hygiène à base de coton, mais aussi un véritable acteur de la reconquête industrielle française au travers de la production de masques chirurgicaux (lire notre article du 19/02/21). Il poursuit désormais son engagement en faveur de la relocalisation de la filière textile.

Aux côtés de Terre & Fils Investissement, société d’investissement dont la vocation est la préservation et le renouvellement des savoir-faire locaux, et de la marque 1083, fabricant de jeans éco-conçus et fabriqués en France, le groupe s’est engagé financièrement en faveur de « Tissage de France », atelier spécialisé dans la création de fil coton, notamment nécessaire à la confection des jeans de la marque et installé en Moselle.

Un tour de table qui a permis de constituer un apport en capital de 1,3 millions d’euros, en complément du soutien financier de 375 000 euros apportés dans le cadre du plan France Relance, pour relocaliser la filière textile française. « Tissage de France a l’ambition de devenir l’industriel de référence du jean français avec un atelier de confection et un tissage de denim structurant pour la filière », s’est ainsi réjoui Thomas Huriez, fondateur de la marque 1083.

Une partie de la levée de fonds sera dédiée à l’acquisition de machines à coudre et d’automates de confection afin d’étoffer la capacité de l’atelier qui a déjà procédé à l’embauche de 20 couturières. A terme, l’objectif de cet investissement, d’une enveloppe globale de 2,5 M€, est de permettre d’atteindre les 100 000 jeans fabriqués par an dès 2024, en l’ouvrant aux marques et enseignes qui souhaitent relocaliser leurs collections en France.

Par  Jacques-Olivier Gasly