Événements
Thématiques International Normandie Manche Développement international Transport / Logistique Maritime / Portuaire Cherbourg CCI

Le port de Cherbourg : 1er port français pour l’Irlande

Publié le  11/01/2022
Jacques-Olivier Gasly
Arrivée de la 100 000ème remorque entre l’Irlande et la France, le 22 décembre 2021, à Cherbourg - © Ports de Normandie
Cherbourg Port a accueilli, le 22 décembre dernier, sa 100 000ème remorque entre l’Irlande et la France, multipliant par 3 son trafic roulier sur un an et confirmant ainsi sa place de leader sur ce marché. De très bons résultats à mettre en perspective du Brexit qui a rendu cet axe plus compétitif face au « landbridge* » et qui ont démontré les formidables capacités d’adaptation de ce port et des compagnies qui le desservent !

Depuis le 1er janvier 2021, Cherbourg Port a multiplié par 3 son trafic roulier entre la France et l’Irlande, passant de 33 888 remorques à fin décembre 2020 à 100 000 à fin décembre 2021. Au passage, le nombre de remorques non accompagnées a doublé (20 à 45 000 environ).

La liaison entre Cherbourg Port et l’Irlande ce sont :

  • 3 compagnies maritimes Stena Line, Irish Ferries et Brittany Ferries qui offrent un service stable, régulier, compétitif et flexible
  • 2 destinations : Rosslare et Dublin
  • Une des routes maritimes les plus courtes entre l’Irlande et le Continent avec une durée moyenne de traversée de 17h00
  • Jusqu’à 3 départs/jour, 6 jours sur 7 avec des ferries de grande capacité (jusqu’à 160 remorques)
  • Des équipes de Cherbourg Port fiables qui, dans le contexte du Brexit et de la crise sanitaire, offrent un service de grande qualité En 2021, Cherbourg Port a recruté 7 dockers en CDI et 12 en CDD. La qualité de leur travail alliée au développement du trafic va permettre de pérenniser leurs contrats courant 2022.
  • Un port qui adapte ses équipement et infrastructures : achat de 4 tracteurs supplémentaires (170 K€ l’unité), agrandissement des guichets des compagnies ferries sont autant d’investissements auxquels il faut ajouter les 8 M€ de travaux réalisés dans le cadre de la préparation du Brexit.

Dans le prolongement de ces excellents résultats, Cherbourg Port et Ports de Normandie mènent de front plusieurs projets afin d’élargir leur gamme de services :

  • Création d’un terminal de transport multimodal permettant d’accueillir l’autoroute ferroviaire BAYONNE / CHERBOURG. Ce projet est également porté par Brittany Ferries et soutenu par le ministère des Transports.
  • Poursuite du réaménagement des terminaux afin d’augmenter la capacité de stockage des remorques.
  • Adaptation des passerelles aux navires de dernières générations.
  • Digitalisation des données.
  • Soutien à la logistique avec notamment la création d’une zone d’activité de 10 ha à proximité du port.

*Landbridge : liaison Irlande-France passant par l’Angleterre.

Par  Jacques-Olivier Gasly