Événements
Thématiques Création / Reprise Normandie Eure Entreprendre Emploi Industrie CCI

Placée en redressement judiciaire, l’entreprise Holophane cherche un repreneur

Publié le  01/12/2022
Jacques-Olivier Gasly
Un an après avoir célébré son centenaire, l’entreprise Holophane, numéro un mondial de la fabrication de phares antibrouillard et numéro deux de la fabrication de lentilles pour les éclairages automobiles, a été placée en redressement judiciaire. Afin de ne pas laisser un savoir-faire unique disparaitre, la CCI Portes de Normandie lance un appel aux repreneurs.

Depuis maintenant un siècle, Holophane, entreprise normande installée sur la commune des Andelys, dans l’Eure, produit et transforme du verre pour des applications techniques. Grâce à l’automatisation de son outil de production, Holophane est aujourd’hui leader mondial des composants optiques en verre pour l’éclairage automobile et 90 % de son activité est tournée vers l’export.

Malheureusement confrontée à une conjoncture défavorable et à une situation rendue encore plus exsangue par la hausse des coûts de l’énergie et une facture multipliée par trois, l’entreprise a dû se résoudre à prendre une douloureuse décision. « Au cours des trois dernières années, la demande de verre dans l’éclairage automobile a été très fortement réduite au profit du plastique qui favorise l’allègement des véhicules », a ainsi expliqué la direction dans un communiqué, lors de sa demande de placement en redressement judiciaire auprès du tribunal de commerce d’Evreux, tout en indiquant que la sauvegarde de l’emploi et la satisfaction des exigences des clients restaient une priorité que le redressement devrait permettre.

Ne laissons pas une entreprise centenaire, au savoir-faire unique disparaître

Officiellement placée en redressement judiciaire depuis le 2 novembre 2022, l’entreprise doit désormais trouver un repreneur. Actives sur les réseaux sociaux afin de valoriser son territoire, la CCI Portes de Normandie, ainsi que sa directrice générale, Delphine Wahl, se sont récemment exprimées afin de mobiliser leurs réseaux et de trouver un repreneur à ce fleuron industriel. « Ne laissons pas une entreprise centenaire, au savoir-faire unique disparaître ! », peut-on ainsi lire sur leurs pages respectives, invitant les éventuels repreneurs à prendre contact avec les services de la CCI qui accompagnent la direction de l’entreprise, ou à se rapprocher directement de l’administrateur judiciaire, maître Philippe Bleriot, à Bobigny.

Par ailleurs, plusieurs informations complémentaires sont accessibles depuis l’appel d’offres pour cession d’entreprise, rédigé par la SELARL Bleriot & Associés. On y apprend ainsi que l’effectif actuel de l’entreprise est composé de 240 personnes, que l’actif industriel est notamment composé d’un four de fusion rénové en juillet 2022 et que le chiffre d’affaires réalisé en 2021 était en progression par rapport à celui de 2020 : 25,5 M€ contre 24,2 M€.

Un appel d’offres pour cession qui mentionne également que « les offres, libellées conformément aux termes des articles L 642-1 du Code de Commerce, devront être déposées chez l’administrateur judiciaire en 8 exemplaires au plus tard le lundi 12 décembre 2022 à 12h00 ».

Maître Philippe Bleriot
SELARL Bleriot & Associés
Administrateur Judiciaire
26, Chemin de la Madeleine
93 000 Bobigny

Par  Jacques-Olivier Gasly