Événements
Thématiques Normandie Formation Innovation Numérique Eure Orne Alençon Evreux Entreprendre Emploi Industrie Commerce CCI

2019-2020 : bilan et perspectives pour la CCI Portes de Normandie

Publié le  30/01/2020
Jacques-Olivier Gasly
Jean-Michel Costasèque (en arrière-plan) et une partie de son équipe dans les locaux du site d’Evreux
Forte poussée du nombre de créations d'entreprises, success stories, actions de revitalisation de centre-ville… Tour d’horizon du bilan 2019 et des projets 2020 pour la CCI Portes de Normandie.

Jean-Michel Costasèque, président de la CCI Portes de Normandie, entouré d’élus de la chambre et du président de la délégation Orne, Luc Van Ryssel – en visioconférence – a présenté à la presse locale le bilan des actions réalisées en 2019. “Avec 6 500 visiteurs accueillis sur nos deux sites d’Evreux et d’Alençon, une hausse de +10 % du nombre d’entreprises créées par rapport à 2018 (2 700 entreprises) et plus de 1 850 créateurs accompagnés sur différentes thématiques, de leur business plan jusqu’à la sécurisation juridique de leur projet, je crois qu’il est justifié de dire que l’année 2019 a été une belle année”, s’est-il ainsi réjoui.

Des dirigeants qui bénéficient d’accompagnements en période de création, mais également dans la simplification de la gestion au quotidien de leurs entreprises. “ Dès cette année, nous allons pouvoir proposer aux entreprises de domicilier leur siège social sur le site de la CCI à Evreux comme cela est déjà possible à Alençon depuis 2016 avec CCI Intech, ce qui remporte un vif succès”, complète Delphine Wahl, directrice générale de la CCI. Une logique qui s’intègre dans un concept plus vaste de sécurisation du parcours résidentiel des entreprises.

“Notre objectif est en effet d’être présent à toutes les étapes de la vie des entreprises. De les accompagner lorsqu’elles se créent, mais également lorsqu’elles souhaitent croître, comme passer de l’hôtel d’entreprises dans lequel elles ont pu s’épanouir à des locaux dédiés, puis à du foncier lorsque les besoins sont plus importants. C’est pourquoi nous travaillons au quotidien avec les différents EPCI du territoire pour disposer de réponses appropriées”, insiste le président de la CCI.

Une volonté de proposer une offre adaptée aux besoins du terrain, que l’on retrouve également lorsqu’il est question de commerce et de redynamisation des centres-villes. C’est ainsi que grâce à un accompagnement dédié, l’UCIAL de Sées (61) a décroché le Mercure d’Or des villes de moins de 15 000 habitants pour son action en faveur du commerce. De même, sur le territoire de Verneuil-sur-Avre (27), les services de la CCI Portes de Normandie se sont lancés dans une expérimentation “grâce au consensus et la volonté de tous les acteurs” pour créer une marque de centre-ville, animée par un collaborateur de la CCI.

Par ailleurs la transmission, ainsi que la mise en réseau ou encore l’accompagnement de l’entrepreneuriat, seront au coeur des actions portées par la CCI Portes de Normandie en 2020, à l’image du lancement de deux antennes du réseau Femmes & Challenges, à Flers et à Evreux.

Enfin son rôle prépondérant en matière de formation a également été rappelé : pas moins de 3 600 apprentis ont ainsi été formés sur le territoire grâce à la CCI Portes de Normandie, dont pas moins de 1 750 sur le seul CFAie de Val de Reuil, l’un des plus importants de France.

“Plus que jamais notre action est tournée vers ses fondamentaux”, souligne le président de la CCI Portes de Normandie. “Pas plus tard que la semaine dernière, nous avons signé avec le préfet de Région la Convention d’Objectifs et de Moyens”, qui reprécise les axes sur lesquels les CCI sont positionnées. Et notre ADN est bien celui-ci : être en proximité des entreprises et des créateurs”.

Par  Jacques-Olivier Gasly