Evénements
Normandie Eure Aménagement du territoire

L’industriel français Metalvalue Powder va s’implanter à Pîtres dans l’Eure

Publié le  02/01/2017
Jacques-Olivier Gasly
L’industriel français Metalvalue Powder va s’implanter à Pîtres dans l’Eure
L’industrie n’a pas dit son dernier mot. A Pîtres, à l’entrée de la vallée de l’Andelle, Metalvalue Powder va construire une usine de production de poudre d’acier présentée comme « la métallurgie du XXIème siècle ».

Cette " technologie de rupture " peut remplacer avantageusement, selon ses promoteurs, l'acier en barre. Metalvalue investira 50 millions d'euros dans cette opération présentée ce mercredi à l'antenne rouennaise du conseil régional de Normandie. Une soixantaine de personnes vont être recrutées pour faire fonctionner cette usine dont une partie seront d'anciens de l'usine Vallourec de Déville-lès-Rouen.

 

L'usine Metalvalue qui entrera en service fin 2018 aura une capacité de 40.000 tonnes, soit l'équivalent de la totalité de la production mondiale actuelle ! Elle sera implantée à côté d'une fonderie appartenant à Manoir Industries qui lui fournira de l'acier liquide, transformé ensuite en poudre grâce à une injection de gaz dans une tour. Cet investissement sera une chance pour cette fonderie de 400 salariés qui a connu des difficultés dans le passé avant son rachat en 2013 par le Chinois Yantai Taihai. Les commandes de Metalvalue devrait rapidement saturer son outil de production et la conduire à augmenter ses capacités. Ses dirigeants estiment à 25 M€ l'investissement nécessaire, de surcroit susceptible de créer une cinquantaine d'emplois.

 

Avant de choisir Pîtres, les dirigeants de Metalvalue ont cherché des sites à l'étranger ou encore dans les régions à la forte tradition métallurgique comme le Nord ou la Lorraine. Ils ont finalement été sensibles aux arguments notamment financiers de la Région Normandie. Son président Hervé Morin (UDI) reste peu loquace sur l'ampleur des aides accordées évoquant simplement le chiffre de " quelques millions d'euros ". Le fonds de la Région Normandie participations entrera par ailleurs au capital de la société à hauteur de 1,5 M€.

 

Les dirigeants de Metalvalue qui sont d'anciens grands patrons de la métallurgie comme Jean-Marie Descarpentries (Carnaud Metalbox), Charles-Antoine Rougier (Metallgesellschaft) ou Alain Honnart (Vallourec) croit sans réserve en l'avenir de la poudre d'acier. " Elle présente de multiples avantages notamment sa qualité, sa propreté, sa résistance à la corrosion et aux hautes températures ", assure Alain Honnart.

 

Elle consomme aussi beaucoup moins de matière première que l'acier en barre. Et last but not least, ses prix devraient chûter avec la montée en puissance de la production. Metalvalue qui compte trois autres usines évoluant dans le même domaine vise comme débouchés les secteurs de l'aéronautique, de l'automobile et de l'énergie. De quoi tenir leur promesse de multiplier par dix, dans les cinq ans, leur chiffre d'affaires qui s'est élevé à 10 M€ en 2015.

 

Source : ANI

Copyright : ANI

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
La Normandie ne profite qu’imparfaitement de sa longue façade maritime