Événements
Agroéconomie Normandie

En pleine crise agricole, la Normandie dévoile ses atouts [AUDIO]

Publié le  28/02/2017
Jacques-Olivier Gasly
En pleine crise agricole, la Normandie dévoile ses atouts [AUDIO]
Inauguré hier en présence des élus, l’espace normand du Salon de l’Agriculture affiche l’unité. Les cinq départements ainsi que la Région Normandie, la Chambre régionale d’Agriculture et l’Irqua font désormais stand commun.

L'Idée de présenter une Normande unifiée au Salon de l'Agriculture n'est pas une nouveauté. Cette année cependant, tous les acteurs se sont réunis pour présenter une identité unique : celle de la Normandie. Un œcuménisme qui est allé jusqu'à un discours unique au nom des cinq départements normands (tous représentés) de la part de Philippe Bas (Manche) lors des prises de paroles officielles. " Mais ce que veulent les visiteurs, c'est avant tout goûter la Normandie ", mettant ainsi un terme très rapide à l'exercice protocolaire.  Car dans un contexte de crise du secteur agricole, la dégustation et la rencontre avec les producteurs sont des incontournables.

 

" Le salon de l'Agriculture, c'est un moment unique de rencontre directe entre producteurs et consommateurs ", explique Daniel Genissel, président de la Chambre régionale d'Agriculture. Des agriculteurs qui peuvent expliquer leurs difficultés, pas toujours comprises du grand public, mais surtout " présenter aux consommateurs des produits sains et les éduquer aux bonnes choses. C'est aussi une des voies de sortie de crise qu'il ne faut surtout pas rater ", souligne le producteur laitier de l'Orne.

 

Cette année, pas moins de 165 producteurs normands ont ainsi pris le chemin du Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris. Tous vont se relayer sur le salon et présenteront aussi bien à la dégustation qu'à la vente, les productions des uns et des autres. Les 4 AOC laitières normandes, les AOP et AOC cidricoles, les 15 labels rouges, foie gras et autres terrines : de quoi faire rêver les gourmands !

 

" C'est en jouant collectif que l'on pourra tirer notre épingle du jeu ", précise Hervé Morin, soulignant l'attachement de la Région à cette filière économique à part entière. " L'agriculture est une priorité majeure. Avec notre nouvelle politique agricole, nous prévoyons d'injecter 15 à 20 millions d'euros par an. Par ailleurs, nous avons renégocié avec l'Europe 50 millions d'euros pour les mesures agroenvironnementales et climatiques, le deuxième pilier de la PAC, à savoir l'autonomie productive. Enfin la Normandie est désormais la première région de France où 10 à 12 bateaux neufs par an seront commandés pour les pêcheurs de Normandie ".

 

Outre le Hall 3 où est concentré l'essentiel de la " Place Normande ", la Normandie est également présente sur le Hall 1 (bovins, Race Normandie, AOP laitières, porc de Bayeux ovins) et le Hall 6 (Cobs, percherons et Anes de Normandie). 

 

En Normandie : 

  • agriculture et agroalimentaire totalisent plus de 100 000 emplois… 
  • 440 produits sont présentés au Concours Général Agricole. 
  • 400 produits élaborés sous la marque Gourmandie, élaborés par 100 entreprises régionales, représentant 17 000 emplois agricoles et agroalimentaires.
Interview

Complément d'information au micro de Jacques-Olivier Gasly

  • C’est justement parce qu’elle est en crise que l’agriculture doit s’afficher (H. Morin).
  • Un stand normand à l’image de la Normandie (D. Genissel)

Source : Jacques-Olivier Gasly

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Cuisine Solutions s’agrandit et recrute
Agroéconomie
20/12/2017
Cuisine Solutions s’agrandit et recrute