Événements
Normandie Calvados Caen Entreprendre Industrie

L’entreprise Gosselin SA (14) reprise par ses cadres…

Publié le  13/06/2017
Jacques-Olivier Gasly
L’entreprise Gosselin SA (14) reprise par ses cadres…
Créée en 1948 et installée sur la zone industrielle de Carpiquet-Est depuis 1969, l’entreprise Gosselin SA s’apprête à vivre une nouvelle aventure. Depuis bientôt un mois, une nouvelle équipe dirigeante est à sa tête : 3 anciens cadres de l’entreprise.

Spécialisée dans les traitements de surfaces à destination des professionnels (mais aussi de particuliers pour certains projets spécifiques de rénovation, notamment automobile), l'entreprise Gosselin jouit d'une réputation et d'un savoir-faire qui a bien failli disparaître. Crise de 2008 oblige, l'entreprise voit son chiffre d'affaires diminuer de moitié et est dans l'obligation de procéder entre 2009 et 2014 à une vingtaine de licenciements. " Une épreuve dont il est toujours très difficile de se relever ", admet Sophie Marie. Après 23 années passées dans l'entreprise, elle fait partie du trio de repreneurs, tous d'anciens cadres de cette structure familiale qui a compté jusqu'à 120 salariés avec les intérimaires...

 

Et c'est cette connaissance de l'entreprise et surtout son potentiel qui l'ont poussée, avec Richard Lair (en charge de la partie commerciale) et Sophie Sillère (qualité), à convaincre de nouveaux investisseurs de les accompagner dans la reprise de l'entreprise. " Nous avons eu la chance de trouver plus que des investisseurs. Ce sont avant tout des entrepreneurs qui n'ont pas une logique de rentabilité financière immédiate, et qui acceptent de nous suivre dans la durée pour bien nous positionner sur notre marché ".

 

Spécialisée dans les peintures à base de poudre et peintures liquides (Gosselin dispose d'une cabine poids-lourds de 32 mètres et d'une cabine avec box de cuisson de 8 mètres pouvant accueillir des nacelles élévatrices, par exemple), l'entreprise normande est également équipée d'une ligne complète de cataphorèse " verte ". " Grâce à notre partenaire PPG, nous disposons d'un bain de cataphorèse qui répond aux normes Reach pour les 10 prochaines années ", soulignent les repreneurs. Un véritable argument différenciant vis-à-vis de la concurrence : seuls 2 bains de ce type sont actuellement en service en France.

 

Visant un retour à la rentabilité du site pour la fin de l'exercice 2018, les nouveaux dirigeants s'intéressent de très près au secteur aéronautique. " Nous visons essentiellement une clientèle locale, mais notre savoir-faire est tout à fait transposable aux activités aéronautiques. A l'époque de Sagem, nous étions par exemple en charge du blindage des supports de carte SIM ". Du très petit au très gros, puisque des éléments de carénage des TGV sont également passés par les ateliers Gosselin, tout comme le tramway de la ville de Caen.

Source : Jacques-Olivier Gasly

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Normandie – La Région et Pôle Emploi contractualisent pour plus de performance