Evénements
Normandie Développement international Entreprendre

Une « task force » normande pour défendre les intérêts régionaux à Bruxelles

Publié le  27/06/2017
Jacques-Olivier Gasly
Une « task force » normande pour défendre les intérêts régionaux à Bruxelles
Aux côtés des 10 acteurs majeurs de l’économie et de l’attractivité régionales (Ports, CCI Normandie, Agriculture, Medef Normandie…), la Région Normandie vient de signer un accord-cadre pour la mise en place d’une « task force » régionale auprès de l’Union européenne.

Souvent présentée comme une contrainte, l'Union Européenne est également un formidable levier de développement économique. Mais de l'aveu-même du Président de région, " si la France n'y est pas représentée comme il se doit ", que dire de la représentation normande actuellement composée de 2 collaborateurs et demi ? Sans aller jusqu'à imiter le Land de Bavière, qui dispose d'un lieu de prestige unique (l'ancien institut Pasteur de Bruxelles) à deux pas des institutions européennes avec une centaine de collaborateurs, il est néanmoins " essentiel de se faire entendre au sein de ces instances et d'être entendu par les acteurs normands sur ce qui s'y passe ", insiste Hervé Morin.

 

Car sur le seul chapitre des fonds structurels européens (Feder/ Feader/ Fse/ Feamp) dont bénéficie la Normandie jusqu'en 2020, ce sont par exemple plus d'un milliard d'euros qui ont été fléchés au service des Normands… " Avec cette " task force ", nous devons être capables de faire du lobbying pour le compte de notre région mais aussi d'anticiper les grandes décisions. Nous devons faire en sorte d'articuler nos projets en fonction des programmes de financements européens pour pouvoir en bénéficier. Enfin avec cette structure, nous devons pouvoir répondre plus facilement aux appels à projets européens pour entrer dans les financements mis en place ", insiste le président de Région.

 

" Dans cette période de doute sur l'objet de l'Union Européenne et de sa pertinence, nous devons trouver une façon de mieux nous servir de l'Europe mais aussi de mieux la servir. Et tout ce qui permettra de mieux faire comprendre l'Union Européenne sera utile à l'Union Européenne ", a pour sa part indiqué Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie. 

 

Ainsi, grâce à l'engagement des signataires (financier ou en moyens humains), l'effectif de l'antenne normande à Bruxelles sera porté à 6 collaborateurs et devrait être opérationnel dès la rentrée de septembre. 

 

 

Missions de l’Antenne de la Région Normandie exercées au profit de la « task force » Normandie
Veille ciblée sur les politiques et les programmes de l’Union européenne, sessions de formations sur le processus décisionnel et les principaux programmes sectoriels de financement, organisation de séminaires de travail à Bruxelles, appui au montage de projets européens … constituent les principales actions de l’Antenne de la Normandie à Bruxelles au service des partenaires de la « task force ».
 
Afin d’assurer un lobbying efficace, les partenaires de la « task force » mèneront en amont toute action d’animation territoriale et de concertation nécessaire à l’élaboration d’une position commune qui sera ensuite portée auprès des institutions européennes.
 
Un comité de pilotage de cette « task force », se réunira deux fois par an, pour faire le bilan des actions menées et le cas échéant discuter, en lien avec les différentes struct

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
VueDieppe