Événements
Normandie Seine-Maritime Entreprendre Emploi

La CCI Rouen Métropole clôture la MIRE du bassin d’emploi d’Elbeuf

Publié le  28/11/2017
Jacques-Olivier Gasly
La CCI Rouen Métropole clôture la MIRE du bassin d’emploi d’Elbeuf
Mise en place à la suite de la fermeture de l’usine AkzoNobel, la Mission Industrielle de Revitalisation Economique (MIRE) du bassin elbeuvien touche à sa fin. Elle aura permis le recrutement de 91,4 CDI sur son territoire.

" La vocation d'une CCI, c'est d'agir en faveur des entreprises de son territoire et notre proximité et notre connaissance du tissu économique ont été des éléments déterminants dans la gestion de ce dossier ", explique Dominique Chauvin, président de la Délégation d'Elbeuf de la CCI Rouen Métropole. Car ce sont les équipes de la CCI qui ont été à la manœuvre sur ce dossier spécifique de la MIRE mise en place après l'annonce de fermeture du site de Saint-Pierre-lès-Elbeuf (76) de l'entreprise néerlandaise AkzoNobel. Un site sur lequel l'industriel a été contraint de stopper sa production.
 
" Nous étions en 2014, et nous avons été dans l'obligation de tout arrêter en raison de la loi qui annonçait l'abandon du Bisphénol A ", souligne Daniel Billet, président d'AkzoNobel France. A l'époque le verni qui enduisait l'intérieur d'une cannette de soda sur deux était fabriqué par le site normand… avec du Bisphénol A, spécialité du site. " Une situation qui a eu pour conséquence que nous nous préoccupions de l'emploi de nos 54 collaborateurs, mais aussi, dans le cadre d'un deuxième volet législatif, du bassin d'emploi via la Mission Industrielle de Revitalisation Economique ".
 
Pour mener à bien cette mission, le choix de l'industriel s'est porté sur la CCI Rouen Métropole. Et le moins que l'on puisse dire, trois ans après la mise en place la MIRE du bassin d'Elbeuf, c'est que les résultats sont plus que satisfaisants.
 
" Sur l'ensemble de la durée de la MIRE, nous avons détecté 36 projets pouvant être accompagnés. Finalement, 24 dossiers ont été validés en Comité Technique, soit un potentiel de 139 nouveaux emplois, dont 91,4 ont à ce jour été réalisés ", détaille Claire Duquennoy, en charge de ce dossier de revitalisation au sein de la CCI Rouen Métropole, quand les objectifs de la MIRE étaient de 52. Des emplois qui ont particulièrement bénéficié aux personnes de niveau Bac (31 personnes), mais aussi au Bac +3,+4,+5, ingénieurs (23,4 personnes avec du temps partagé), ainsi qu'aux personnes sans qualification (19 personnes) et Bac+2 (31 personnes).
 
Des éléments chiffrés " qu'il convient de mettre en parallèle avec le formidable effet levier de cette opération, car pour 1 € apporté par le privé, ce sont presque 2 € qui sont abondés par les fonds publics ", insiste Dominique Chauvin. Ce sont ainsi plus d'un million d'aides publiques qui ont ainsi été mobilisés sur un montant de dépenses totales en investissement de 7,4 millions d'euros.

Source : J-O. Gasly

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Bohème et nœud pap’ : une boutique de mariage atypique