Événements
Normandie Eure Entreprendre Industrie

Dans l’Eure, Groupe Risloise reste normand grâce aux acteurs régionaux

Publié le  01/03/2018
Jacques-Olivier Gasly
Dans l’Eure, Groupe Risloise reste normand grâce aux acteurs régionaux
Avec le soutien de la Région Normandie, FININCO, holding du groupe PGS, vient de reprendre Groupe Risloise, entreprise de Bernay (27) spécialisée dans le conditionnement.

Après une procédure de sauvegarde de l'entreprise Groupe Risloise ouverte par le tribunal de commerce de Bernay en novembre 2017 puis son placement sous le contrôle d'un administrateur judiciaire à la fin du mois de janvier, la reprise de Groupe Risloise vient d'être autorisée par ce même tribunal. Créée en 1984, la société fait désormais partie de FININCO, holding du groupe PGS présidée par Jean-Louis Louvel, dont le dossier a été retenu.
 

Spécialisée dans le conditionnement et le thermoformage, l'entreprise normande a développé tout au long de son existence un véritable savoir-faire y compris dans la conception de présentoirs, assemblés et préparés sur site, prêts à être positionnés en magasin sans nécessiter de mise en rayon. Un marché de niche et un portefeuille clients important avaient ensuite conduits la Région Normandie à soutenir financièrement l'entreprise au travers du dispositif ARME* début 2017 (lire notre article du 16/05/2017), mais également par du conseil ainsi qu'un accompagnement à la recherche d'un plan de cession afin d'éviter le redressement judiciaire.
 

Dans un communiqué, la Région Normandie fait savoir qu'Hervé Morin a tenu à remercier " l'ensemble des acteurs qui ont contribué à la sauvegarde de cette entreprise ".
 

Rebaptisée N'Pack à l'issue de cette reprise, la direction générale de la nouvelle entité a été confiée à Marie Delapierre-Fontaine et le développement commercial à Michaël Modugno, tous deux issus du Groupe PGS.

Dans une interview accordée à nos confrères de Paris-Normandie, Jean-Louis Louvel a annoncé que l'entreprise allait repartir avec 48 salariés en CDI et 70 en CDD, assurant avoir pour ambition " de sauver le plus grand nombre d'emplois dans un bassin durement touché " et de " préserver le patrimoine industriel normand ". Le journal qui rappelle que dans ce cadre, " 9 opérations de sauvetage " ont été réalisées par Jean-Louis Louvel et ses associés, soit un total de 450 emplois préservés.
 

 

*Depuis juillet 2016, 370 entreprises ont été accompagnées par ARME : 217 à travers du conseil et 153 par le biais d'un financement qui s'élève au total à 18 millions d'euros, essentiellement sous forme de prêt. 6 185 emplois ont également été sauvés, avec un taux de réussite des entreprises soutenues supérieur à 96 %.

Source : J-O.G.

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Le MSC Immacolata inaugure au Havre le nouveau service roulier de MSC vers l’Afrique