Événements
Thématiques luxe Pharmacie Normandie CCI

COVID-19 : les entreprises du secteur de la santé mobilisées !

Publié le  25/03/2020
Jacques-Olivier Gasly
En 2019, les Laboratoires Gilbert ont produit 800 000 flacons. Sur le 1er trimestre 2020, ce chiffre avoisinera les 4 millions d’unités !
Alors que les mesures de confinement et le recours au télétravail sont majoritairement relayés par les autorités, certaines entreprises doivent, par leur activité stratégique, poursuivre leur activité.

Implantée à Evreux depuis 1968, GSK fait partie de ces entreprises stratégiques particulièrement mobilisées en cette période de crise sanitaire. Le site est en effet spécialisé dans la production de médicaments inhalés destinés à soigner l’asthme et la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), dont la mondialement connue Ventoline. « En 2018, 182 millions d’unités ont été produites. Chaque minute, plus de 40 000 doses fabriquées par le site d’Evreux sont utilisées par des patients à travers le monde… », détaille le groupe que nous avons sollicité.

Pour faire face à cette situation, le laboratoire GSK a mis en place depuis plusieurs semaines déjà, une « task-force » qui évalue chaque jour la situation. « Nous sommes pleinement mobilisés pour relayer les actions du gouvernement et des autorités de santé afin de freiner la propagation du virus et préserver la santé des Français. Nous avons pris des dispositions pour une application stricte des gestes-barrières par tous nos employés et nous avons étendu les mesures de télétravail dès l’instant où cela est possible, en particulier pour les fonctions administratives ».

Mais l’essentiel pour le laboratoire GSK est bien de maintenir l’activité. Ce qu’elle fait « avec un nombre de collaborateurs plus restreint qu’en temps normal afin d’assurer la continuité de ces opérations essentielles liées à notre mission d’entreprise de santé ». « Dans le cadre de nos activités pharmaceutiques, nous avons mis en place des normes d’hygiène et de sécurité élevées, inhérentes aux activités de fabrication de produits de santé. Ce dispositif a été renforcé dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, en lien avec les recommandations gouvernementales », rappelle le groupe.

Non loin de là, le Groupe Hermès, qui a pris la décision de fermer ses 42 sites de production en raison de l’épidémie de COVID-19, a néanmoins pris la décision de maintenir son site d’Hermès Parfums au Vaudreuil (27) en activité. Sur la base du volontariat, les équipes du site normand se sont mobilisées afin de produire 5 tonnes de gel hydroalcoolique. Une mobilisation également valable dans d’autres sites de parfums et cosmétiques du groupe où les équipes sont également mobilisées sur la production de gels désinfectants.

Sans pouvoir être exhaustif, citons enfin l’exemple des Laboratoires Gilbert, basés à Caen et qui ont mobilisé trois usines de production du groupe (Hérouville-Saint-Clair, Falaise et Plouedern, près de Brest) pour la fabrication de gel hydroalcoolique. « Il s’agit d’une production historique pour nous, mais qui pèse faiblement dans notre activité », nous a expliqué la direction du groupe, dont l’essentiel de la production est est effet orienté sur les unidoses stériles (2ème fabricant mondial).

 

Les équipes sont mobilisées en 3/8, sur la base du volontariat, y compris le samedi

A titre de comparaison, sur l’ensemble de l’année 2019, le groupe a produit 800 000 flacons. Sur le 1er trimestre 2020, ce chiffre avoisinera les 4 millions d’unités, soit 30 tonnes par jour sur l’ensemble des usines… Par ailleurs, le groupe a également positionné ses équipes sur des productions d’eau oxygénée et d’alcool à 70° afin de répondre aux besoins des professionnels de santé. « Des équipes mobilisées en 3/8, sur la base du volontariat, y compris le samedi », soulignent les responsables.

La Direction Générale des Entreprises (DGE) du Ministère de l’économie travaille avec les industriels pour augmenter les productions

La Direction Générale des Entreprises (DGE) du Ministère de l’économie travaille avec les industriels pour augmenter la production de masques et gels hydro-alcooliques, et renforcer les chaînes d’approvisionnement :
www.entreprises.gouv.fr/covid-19/approvisionnement-en-masques-et-gel-hydroalcoolique (voir aussi communiqué de presse ci-joint).

Contacts : gelcoronavirus.dge@finances.gouv.fr / masques.dge@finances.gouv.fr

Parallèlement, la DGE a soutenu la mise en place d’une plateforme en B2B permettant de mettre en relation les fabricants et les clients de gels hydro-alcooliques. Cette plate-forme permet aussi de favoriser la rencontre entre les fabricants de gels hydro-alcooliques et les fournisseurs de matières premières ou encore avec certains réseaux de logistique et de distribution. A terme, la plateforme a vocation à proposer également la vente en ligne d’autres produits de santé (masques, gants, respirateurs, etc.). L’adresse de la plateforme est la suivante : https://stopcovid19.fr

COVID-19 : les CCI mobilisées aux côtés des entreprises

Interlocuteurs de proximité, les CCI de Normandie se mobilisent pour être aux côtés des entreprises et faire face à leurs préoccupations.
Crise sans précédent, l’épidémie de coronavirus qui affecte notre pays impacte également notre territoire, perturbant fortement l’activité économique dans de nombreux domaines (tourisme, hôtellerie/restauration, transport…).

Les CCI de Normandie unissent leurs forces pour aider les entreprises à comprendre et mettre en place les mesures de l’État.

Ainsi, dès aujourd’hui, nos conseillers d’entreprises sont joignables via :

☎ Un numéro de téléphone dédié : 02 32 100 520

 Une adresse email : entreprises-coronavirus@normandie.cci.fr

📍 Une page web mise à jour : https://www.normandie.cci.fr/2020/03/13/le-coronavirus-covid-19-et-lentreprise-ccin/

Par  Jacques-Olivier Gasly