Evénements
Thématiques Formation Normandie

De la réalité virtuelle à Neoma

Publié le  06/06/2018
Justine Hunault
Etudiante utilisant la réalité virtuelle
Il va falloir s’habituer à voir les étudiants de Neoma Business School coiffés de lunettes de réalité virtuelle, et avoir ses mouvements de buste ou de tête parfois étranges qu’entraînent cette pratique, puisqu’elle amène ses utilisateurs à se promener dans différents endroits.

L’école s’est lancée dès 2016 dans cette innovation, faisant concevoir 400 casques par la startup Homido. Après une phase de mise en œuvre, « l’objectif est de déployer le plus rapidement possible la réalité virtuelle immersive en salle de cours », témoigne le directeur général de Neoma, Delphine Manceau. « Les technologies numériques génèrent un très fort engagement chez les étudiants, ce qui améliore l’assimilation des connaissances et le développement des compétences ».

 

Deux programmes ont été réalisées. Le premier, une étude de cas marketing sur une boutique de téléphonie mobile à Reims, tenue par des anciens élèves de Néoma, permet de s’immerger dans les problématiques vécues par un directeur de magasin, de découvrir les réalités quotidiennes d’une enseigne.

Un océan de données

Le second concerne la grande distribution et la supply chain management, grâce à une collaboration avec le drive Leclerc de Saint-Brice-de-Courcelles, le premier de France, crée en 2008 et qui traite entre 800 et 1200 commandes par jour. Les étudiants peuvent se déplacer virtuellement d’une zone à l’autre de l’entrepôt, de la réception des marchandises, leur préparation et la livraison dans la voiture des clients. Dans les deux cas, il s’agit ensuite d’effectuer des analyses et diagnostics critiques individuellement et en groupe, et d’aller vers une phase de créativité pour concevoir d’autres modèles, construire des propositions pour optimiser l’organisation du point de vente ou imaginer un drive répondant à des spécificités différentes.

 

Pour aller plus loin dans la démarche, l’école a nommé un « directeur de la transformation digitale », Alain Goudey, qui explique sa mission : « nous sommes dans une époque exponentielle en matière d’évolutions technologiques, de contenus, d’informations, de réseaux. Face à cet océan de données, notre rôle est de faire évoluer l’organisation, les offres, la manière de travailler. Et cela, encore plus dans des disciplines soumises à des évolutions majeures telles que le marketing. D’autre part, nous sommes confrontés aux problématiques de la dissolution de l’attention, de la concentration, et donc proposer des pratiques pédagogiques pour imaginer de nouvelles façons d’apprendre. Enfin, nos étudiants pourront acquérir un savoir-faire par rapport à ces technologies, ce qui constituera un atout de plus dans leur parcours ».

Copyright : Normandinamik

Mot(s) clé(s)
#Numérique
Par  Justine Hunault
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Magiciens des Oméga 3
Thématiques
23/03/2018
Magiciens des Oméga 3