Événements
Normandie Transport / Logistique Maritime / Portuaire Le Havre Rouen Emploi

HAROPA PORT : de bons résultats financiers malgré une légère baisse du trafic

Publié le  02/02/2024
Jacques-Olivier Gasly
Crédits : www.haropaport.com
A l’occasion de sa conférence de presse annuelle, HAROPA PORT vient de présenter le bilan de l’année écoulée. Dans un contexte général orienté à la baisse pour les ports français et européens, HAROPA PORT ne déroge pas à la règle, mais n’enregistre qu’une légère diminution de son trafic à -4,5% par rapport à 2022. Son chiffre d’affaires, en revanche, enregistre quant à lui une hausse de +9,8% (416 M€).

« L’année 2023 a été intense pour HAROPA PORT. En lien avec les soubresauts que connaît l’économie mondiale, nos trafics sont en léger retrait. Pour autant, nos résultats financiers sont bons et nous avons de nombreuses perspectives de développement pour cette nouvelle année 2024 », s’est ainsi félicité Daniel Havis, président du conseil de surveillance de HAROPA PORT.

Si les trafics maritimes s’avèrent conformes aux prévisions dans un contexte baissier (81,3 Mt soit une baisse de -4,5% par rapport à 2022), tous ne sont pas logés à la même enseigne. Le flux des conteneurs maritimes a ainsi atteint 2,63 M EVP*, soit un retrait de 15% par rapport à l’année dernière. Même chose pour le trafic roulier, en recule de -9% avec un peu plus de 249 000 véhicules, ou encore les vracs solides avec une baisse de -11% avec un trafic total de 12,7 Mt.

En revanche, avec 41,2 Mt, les vracs liquides voient quant à eux leur trafic progresser de +5% malgré une baisse de la consommation de produits pétroliers en France de -2,4% à fin novembre 2023 selon l’UFIP (Union française des industries pétrolières). Cette croissance est notamment portée par la mise en service, en septembre 2023 au Havre, du FSRU (unité flottante de stockage et de regazéification du GNL).

Côté financier, le premier ensemble portuaire français affiche ainsi de bons résultats avec un chiffre d’affaires de 416 M€ en hausse de +9,8% qui lui permet de maintenir sa trajectoire d’investissement et sa part d’auto-financement. En 2023, les investissements publics de 126 M€ et les investissements privés de 462 M€ ont permis de renforcer l’écosystème industriel décarboné. Lauréat de l’appel à projets lancé par HAROPA PORT en mars 2022, Engie va ainsi développer la plus grande plateforme française de production de carburants renouvelables et bas carbone à échelle industrielle (80 000 tonnes de carburants décarbonés pour les secteurs maritimes et aériens).

Autre projet majeur, la création d’une unité industrielle de production d’hydrogène bas-carbone et de carburants de synthèse à Grand-Quevilly dans la Métropole Rouen Normandie, développée par le spécialiste Verso Energy (50 000 tonnes d’hydrogène), pour un investissement de l’ordre de 500 M€ avec la création de 150 emplois directs.

Concernant le report modal, celui-ci augmente d’un point pour le fluvial et de 0,2 point pour le ferroviaire au départ du Havre. Cela s’est traduit par l’ouverture de la ligne fluviale Le Havre/Rouen/Longueuil-Sainte Marie/Gennevilliers/Le Havre et Le Havre/Bonneuil-sur-Marne.

IL est également à noter que le transport fluvial poursuit aussi sa dynamique de développement avec une nature des biens transportés qui se diversifie : les matériaux nécessaires à la construction de la tour en bois Wood Up à Paris, ou encore les éléments des charpentes de la cathédrale Notre-Dame de Paris ont été livrés par voie fluviale en 2023. Ikea fête ses un an de livraison urbaine fluviale au cœur de Paris, avec plus de 70 000 clients livrés via la Seine. Les boissons se mettent, à leur tour à ce mode de transport : des expérimentations ont été menées par France Boissons et OBD Grand Paris pour livrer les cafés, hôtels et restaurants de la capitale. Cette dernière initiative, soutenue par HAROPA PORT et VNF, permet de réduire le trafic routier et s’inscrit dans la préparation logistique nécessaire aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

Enfin, l’Entente axe Seine, qui réunit la Métropole du Grand Paris, la Ville de Paris, la Métropole Rouen Normandie et la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, poursuit son objectif de développement d’une logistique fluviale décarbonée. Dans cette dynamique, HAROPA PORT a retenu à l’issue d’appels à projets la société ULS. L’entreprise va développer une solution mutualisée de logistique urbaine fluvio-cyclable à Paris et à Rouen.

 

*EVP : Equivalent Vingt Pieds, soit l’unité de mesure approximative d’un conteneur.

 

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


    Après cet article
    Bilan 2019 des ports de Granville
    Maritime / Portuaire
    28/02/2020
    Bilan 2019 des ports de Granville