Événements
Normandie Seine-Maritime Industrie chimique Le Havre

La filière Chimie s’engage en participant aux Rencontres de la Chimie Biosourcée en Normandie

Publié le  03/12/2019
Jacques-Olivier Gasly
La remise des Trophées Responsible Care
Jeudi 28 novembre, France Chimie Normandie a participé à l’organisation de la quatrième édition des rencontres dédiées à la chimie biosourcée en Normandie, avec la Commission Nov&atech de la Chambre d’agriculture de Normandie, et en partenariat cette année avec Le Havre, Le Havre Développement et le Tremplin Carnot I2C.

Cette journée visait à initier des échanges entre les principaux acteurs du secteur, des filières agricole et chimique, afin de débattre et initier des partenariats de recherche en matière de chimie biosourcée. Cette démarche s’inscrit dans une volonté de remplacer progressivement les ressources fossiles par des matériaux issus de la biomasse dans l’industrie chimique.

Une journée dédiée à l’innovation et à la durabilité des ressources

Les rencontres de la chimie biosourcée en Normandie ont visé, en premier lieu, à encourager l’innovation, afin de faire de la région un chef de file sur la scène internationale. Depuis trois ans, cette démarche porte ses fruits, avec plusieurs projets ambitieux en voie de développement. Cette année signe le déploiement, à l’échelle industrielle, d’une solution innovante de traitement des sols et la mise en place de nouvelles voies de valorisation avec des résultats forts prometteurs. Une dizaine de projets de R&D ont par ailleurs d’ores et déjà été initiés entre des laboratoires régionaux et des industriels

La journée a d’ailleurs entériné le développement d’une nouvelle phase pour la chimie biosourcée. Il est en effet prévu de faire de l’animation de l’écosystème chimie biosourcée régional une priorité de la filière dans son ensemble. De même, la filière aura pour objectif l’appui opérationnel à l’émergence de partenariats sur l’ensemble de la chaîne de valeur, de l’innovation à l’industrialisation et au recyclage. Pour favoriser l’économie circulaire, l’accent fut notamment mis sur la réalisation et la diffusion d’outils de connaissance, ou encore de partage des ressources et des matières premières mobilisables en région. Enfin, les filières chimiques et agricoles ont misé sur la capitalisation et la valorisation des expériences, des bonnes pratiques et des projets exemplaires afin de promouvoir cette filière auprès du plus grand nombre.

Une démarche engagée

L’organisation de cette journée et les projets en cours en matière de chimie biosourcée ont répondu à une démarche responsable. L’accélération du développement d’une chimie basée sur l’utilisation de ressources issues de la biomasse est en effet déterminante pour l’avenir de l’industrie chimique. Elle invite à ouvrir des perspectives de croissance nouvelles pour le secteur, à apporter une réponse aux enjeux de développement durable de la filière et à promouvoir la chimie comme un secteur innovant et moteur de l’économie régionale.

A ce titre, les conférences organisées sur les engagements des filières chimiques et agricoles, ou sur « la chimie en plein cœur des grands défis de la transition écologique » ont permis de sensibiliser les acteurs du secteur sur la nécessité de poursuivre ce développement. La démarche RSE de la Chimie est donc une réalité industrielle qui s’accélère au service du développement durable.

A l’occasion de cette journée étaient également organisée la remise des Trophées Responsible Care, afin de récompenser des entreprises pour leur engagement dans une gestion sûre des produits chimiques tout au long de leur cycle de vie et la promotion de leur rôle dans l’amélioration de la qualité de vie et leur contribution au développement durable. Cette démarche, initiée en France dès 1990, est un engagement profond et de longue date de l’industrie chimique pour améliorer nos performances dans les domaines de la santé, de la sécurité ou encore de la protection de l’environnement.

Gérard Renoux, président de France Chimie Normandie, a fait part à cette occasion de sa satisfaction quant à la tenue de cette journée : « la chimie biosourcée est une opportunité de développement extrêmement importante pour la filière chimique. Elle correspond à la double nécessité du secteur, de diversification et d’une démarche RSE structurante. L’organisation de cette journée montre qu’il ne s’agit pas que d’une déclaration d’intention, mais d’une démarche concrète largement engagée, que nous allons poursuivre et intensifier en 2020 ».

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


    Après cet article
    Besoins de main-d’oeuvre 2018 en Normandie : 23,1% des établissements envisagent de recruter !