Événements
Thématiques Création / Reprise National Normandie Seine-Maritime Rouen Entreprendre CCI

L’APESA Normandie un soutien à la souffrance du dirigeant

Publié le  13/12/2019
Jacques-Olivier Gasly
De gauche à droite : Didier Brancaz, directeur Banque de France Le Havre, Francis Goddefroy, président de l’APESA Normandie et Marc Lanteri, directeur régional de la Banque de France.
Depuis 2013 l'association APESA accompagne étroitement les entrepreneurs dont l'entreprise a connu de graves difficultés ou qui sont en procédure collective. En Région, l’APESA Normandie vient de recevoir de 4 000 euros de la part de la direction régionale de la Banque de France.

Dans le cadre de sa stratégie de responsabilité sociale et environnementale (RSE), Marc Lantéri, directeur régional de la Banque de France pour la Normandie, a remis, le 9 décembre 2019 dans les locaux de la CCI Rouen Métropole, un don de 4 000 euros à la section normande de l’association Aide Psychologique pour les Entrepreneurs en Souffrance Aiguë (APESA).

Méconnu, le rôle de cette association est lutter contre la détresse psychologique du chef d’entreprise confronté à l’échec entrepreneurial et notamment le risque de suicide. En région, c’est l’APESA Normandie, créée en 2016 par huit Tribunaux de Commerce de la région et aujourd’hui présidée par Francis Goddefroy qui se mobilise pour leur venir en aide. « Il existe une importante détresse psychologique du chef d’entreprise et les professionnels des juridictions consulaires se trouvent souvent démunis pour leur apporter l’aide humaine dont ils ont besoin », explique l’APESA, aujourd’hui présente dans 54 des 134 Tribunaux de Commerce en France.

Grâce à cette prise en compte, pas moins de 124 « sentinelles bénévoles » ont déjà été formées en Normandie pour détecter ces entrepreneurs en risque de suicide et qui avec leur accord, lancent une alerte à la plate-forme RMA (Ressources Mutuelles Assistance) constituée de psychologues spécialement formés. La plate-forme psychologique appelle alors le dirigeant, en majorité dans les 2 heures qui suivent.

Après l’entretien et si nécessaire, la plate-forme fera appel à un psychologue local ayant également suivi une formation spéciale, pour que le dirigeant en difficulté puisse bénéficier de 5 séances gratuites de suivi thérapeutique. En 2017 ce sont 29 chefs d’entreprises qui ont été secourus, 72 en 2018, et plus de 80 le seront en 2019 en Normandie. Les prestations des psychologues (plate-forme ou locaux) sont intégralement payées par APESA Normandie*.

 

*Hormis les prestations des psychologues, tous les intervenants d’APESA menant leur action bénévolement. L’association reçoit des dons de l’ensemble du tissu économique de la région : 40 % des dons proviennent d’organismes privés ou publics ; 60 % de professionnels (administrateurs, mandataires judiciaires, avocats, greffiers, experts-comptables et commissaires aux comptes, huissiers, commissaires- priseurs, notaires…)

Par  Jacques-Olivier Gasly