Événements
Thématiques Normandie Formation Eure Entreprendre Emploi Commerce CCI Médias / Vidéos

Le CFAie de Val de Reuil (27) inaugure le dispositif « Vis ma vie d’apprenti »

Publié le  07/03/2022
Jacques-Olivier Gasly
Organisé sous l’égide du Club de l’apprentissage et des métiers de l’Eure, le CFAie de Val-de-Reuil a organisé une journée immersive de découverte, destinée à favoriser les échanges autour de l’apprentissage avec des représentants de l’Education nationale.

L’espace d’une journée, une trentaine d’apprentis du CFAie de Val de Reuil se sont transformés en tuteurs. Face à eux, non pas de futurs apprentis, mais des adultes, tous issus du monde de l’Education Nationale.

« Il s’agit de différents acteurs du monde de l’éducation (professeurs, conseillers d’orientations, psychologues scolaires…) qui, dans leur quotidien, sont amenés à parler orientation au sein de leurs établissements. L’objectif est donc multiple sur une journée comme celle-ci : il s’agit en effet de présenter le quotidien des jeunes en apprentissage, de discuter avec eux de leur épanouissement depuis leur arrivée chez nous, mais aussi de ne pas cacher les contraintes inhérentes à l’apprentissage afin de ne pas induire en erreur des candidats incertains », détaille Patrice Pierre, directeur du CFAie de Val-de-Reuil.

« En ce qui me concerne, j’ai été étonnée par le niveau de technicité et la maîtrise des termes techniques de mon tuteur d’un jour alors que celui-ci n’a que 6 mois d’ancienneté en cuisine. Je suis professeur principal en 3ème et je dois avouer que c’est la première fois que je viens dans un CFA. J’en ressors avec une vision totalement différente et surtout des arguments pour les parents qui nous questionnent sur l’apprentissage », reconnaît ce professeur. « Pour ma part, c’est la passion de mon étudiante-formatrice à exercer une activité qui n’est pourtant pas aussi facile qu’il y paraît qui m’a marquée : vous êtes debout avec les mains dans l’eau froide toute la journée… Il faut une véritable motivation pour le faire, et ça aussi c’est important : ne pas idéaliser un métier et prévenir nos jeunes des contraintes existantes. C’est une formation qui devrait être plus souvent proposée », souligne cet autre professeur.

Après une matinée consacrée aux ateliers (cuisine, boulangerie, pâtisserie, coiffure et fleuristerie), les différents binômes se sont retrouvés l’après-midi pour un temps d’échange et de retours d’expérience ainsi qu’ une présentation des offres d’apprentissage de l’ensemble des CFA du département de l’Eure.

« Il s’agit d’une véritable opportunité de travailler conjointement à l’orientation des jeunes sur des formations par alternance. Elle permet de valoriser à la fois cette modalité de formation et la solidité des débouchés de ces cursus. Elle vise ainsi à convaincre des acteurs majeurs des parcours de formations des jeunes de notre territoire, de l’intérêt et de la valeur des formations par cette voie », complète Murielle Roche Brunet, responsable du Pôle Services aux Entreprises du CFAie.

A propos du CFAie de Val de Reuil

Le CFAie propose plus de 30 formations par apprentissage dans les secteurs des métiers de la boucherie-charcuterie-traiteur, de la boulangerie-pâtisserie-chocolaterie, de la fleur, de la mécanique automobile, de la coiffure, de la vente et des métiers de la restauration.

La gouvernance du CFAie est assurée par la CCI Portes de Normandie, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Eure ainsi que par les organisations professionnelles. Le CFAie se situe par sa taille parmi les plus importants CFA de France. Il forme chaque année environ 2000 apprentis. 1300 apprentis fréquentent les transports mis à leur disposition par le CFAie. Le CFAie dispose également d’un internat qui accueille 650 jeunes chaque année.

Par  Jacques-Olivier Gasly