Événements
Thématiques Normandie Formation Eure Seine-Maritime CCI Médias / Vidéos

Le CFAie de Val de Reuil accueille la finale académique de la Coupe Georges Baptiste

Publié le  29/01/2020
Jacques-Olivier Gasly
Gwendoline Paris-Boe, étudiante au CFAie de Val de Reuil, remporte le premier prix et sa séléction pour la finale nationale de la Coupe Georges Baptiste
Le CFAie de Val de Reuil (27) accueillait dernièrement la finale régionale académique de Rouen de la Coupe Georges Baptiste. Une épreuve ouverte à tous les élèves des lycées hôtelier, C.F.A. publics ou privés, âgés de moins de 21 ans et qui récompense le service en salle des jeunes maîtres d'hôtel.

Né le 15 septembre 1882 à Rouen, Georges Baptiste a été successivement commis, maître d’hôtel puis directeur d’établissement dans des lieux aussi prestigieux que l’hôtel Ritz, le café Riche ou encore le restaurant de l’hôtel Majestic de Cannes, consacrant toute sa vie à sa profession. Et c’est pour lui rendre hommage qu’est créé en 1960 la Coupe Georges Baptiste. “Jusqu’en 1975, elle ne concernait que les professionnels en activité”, explique Pierre Alcorta, gagnant du concours en 1969 et représentant national de la coupe.

Lors de la finale nationale le 23 mars 2020, s’affronteront les professionnels lauréats et les élèves issus des sélections régionales qui cette année encore, ont mobilisé plus de 300 candidats dans toute la France. “Il s’agit d’un véritable concours, aussi prestigieux que celui du Meilleur ouvrier de France… D’ailleurs nous sommes plus anciens qu’eux”, souligne l’oeil rieur Pierre Alcorta.

En ce matin de janvier, ils sont sept à enchaîner les épreuves pour la finale normande. “Tous viennent d’établissements de la zone académique de Rouen”, explique Cédric Delalonde, chef d’établissement sur Canteleu (76), mais avant tout correspondant régional de la Coupe Georges Baptiste. “Tous ces jeunes sont mis en situation sur différents ateliers et tous doivent réaliser les mêmes épreuves : réaliser un service à l’assiette de saumon fumé avec découpe devant le client, réalisation d’une pièce de bœuf flambée ou de crêpes Suzette, prise de commande en français et en anglais…”, détaille François Avelot, professeur au CFAie de Val de Reuil et organisateur local de la Coupe.

Artisan fromager, Frédéric Dutheil est membre du jury. “Sur ma partie, je leur pose des questions sur le fromage qui a été sélectionné cette année : le coulommiers. Etant donné que celui-ci est connu à l’avance des concurrents, ils doivent pouvoir me raconter son histoire, expliquer comment celui-ci est fabriqué, réaliser une analyse sensorielle du produit, mais aussi faire des propositions d’accord mets-boissons…”.

Au terme de cette journée, l’ensemble des membres du jury ont pris leur décision et décerné le premier prix à Gwendoline Paris-Boe, étudiante au CFAie de Val de Reuil – et seule représentante féminine – qui décroche ainsi son ticket pour la finale nationale de la Coupe Georges Baptiste. Suivent ensuite : Valentin Lefebvre, du CFAie de Val-de-Reuil ; Gauthier Galinier, du lycée Auguste-Bartholdi de Barentin et 4ème ex-aequo : Nicolas Trousse, du lycée-château de Mesnières à Mesnières-en-Bray ; Nicolas Sportes du lycée-château de Mesnières à Mesnières-en-Bray ; Aurélien Dupré du lycée Clément-Ader de Bernay et Clément Brunel du CFA Eugénie-Brazier de Dieppe.

L’année prochaine, les sélections auront lieu au lycée hôtelier Jules-Lescene au Havre. Par ailleurs, et comme tous les quatre ans, afin de célébrer le tour d’Europe réalisé en son temps par Georges Baptiste dans le but de perfectionner sa pratique des langues étrangères et découvrir les différentes techniques en vigueur dans les pays voisins, l’épreuve prendra une dimension internationale, en plus de la version européenne du concours. Rendez-vous est d’ores et déjà pris en 2021 au Canada.

Par  Jacques-Olivier Gasly