Événements
International Agroéconomie National Normandie Eure Seine-Maritime

« Les producteurs de lin sont des agriculteurs heureux »

Publié le  04/03/2019
Jacques-Olivier Gasly
culture-lin
Le lin, filière d'excellence dans l'Eure - Crédit : Département de l’Eure
22 000 ha de lin sont cultivés dans le département. La Seine-Maritime et l'Eure représentent à eux deux la moitié de la production mondiale de lin.

Présent sur le Salon de l’Agriculture, le  directeur de la promotion de la coopérative de teillage du Neubourg, l’avoue : « On ne l’avait pas vu venir… »

Après dix ans de promotion, le marché du lin s’est envolé ces dernières années. Pour s’adapter au marché, les actionnaires de la coopérative du Neubourg ont décidé de construire un nouveau bâtiment pour abriter 2 lignes de teillage supplémentaires.

« 11 M€ d’investissements sur 26M€ de chiffre d’affaires, c’est sûr qu’on ne va pas bien dormir toutes les nuits », assurait Pascal Prevost. « Mais nous travaillons aussi pour ceux qui viendront après nous. On sait les aléas de la production de lin. Mais qui ne tente rien n’a rien. De plus, nous nous sentons soutenus par le Conseil départemental qui nous a consenti un prêt de 250 000€ à taux zéro. »

« Le lin est dans une bonne passe »

Si le lin reste une « fibre de proximité », la fabrication est essentiellement asiatique et indienne. La consommation finale se concentre sur les États-Unis, l’Europe et le Japon. Pour le département, le lin représente une filière d’excellence et le développement des usines de teillage contribue à l’économie de l’Eure. La mise en route des deux nouvelles lignes, « prévue dans l’idéal au deuxième semestre 2020 » va générer une trentaine d’emplois supplémentaires : « Nous passerons le cap des 100 employés à la coopérative. »

Et Marie-Christine Join-Lambert, élue départementale en charge de l’agriculture, de conclure : « Le lin est dans une bonne passe. Les producteurs de lin sont des agriculteurs heureux ».

Par  Jacques-Olivier Gasly