Événements
Une convention partenariale en faveur de la promotion et de la valorisation économique de Dieppe-Maritime... De gauche à droite : Bernard Leroy, président de l’Agglomération Seine-Eure ; Jean-Louis Louvel, président de Rouen Normandy Invest ; Patrick Boulier, président de la Communauté d’agglomération Dieppe-Maritime ; Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie & Nicolas Langlois, Maire de Dieppe.
Rouen Normandy Invest, agence de développement économique de la métropole rouennaise, par l’intermédiaire de son président, l’entrepreneur Jean-Louis Louvel, et Patrick Boulier, président de de la Communauté d’agglomération Dieppe-Maritime, viennent de signer une convention de partenariat en matière de développement économique. Objectif : faire la promotion d’un territoire uni faisant fi des frontières administratives.

« La signature de cette convention est un moment que nous attendions depuis un certain temps, mais elle n’est que l’officialisation de relations et de connexions qui existent déjà entre nos services et qui œuvrent à l’attractivité de tout un territoire, ouvert sur la mer », explique Patrick Boulier, président de la Communauté d’agglomération Dieppe-Maritime. A ses côtés, Jean-Louis, Louvel, président de Rouen Normandy Invest, Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie, Nicolas Langlois, maire de Dieppe, mais également Bernard Leroy, président de la Communauté d’agglomération Seine-Eure. Car c’est désormais sur ce périmètre élargi, lequel ne limite pas seulement à la Métropole Rouen Normandie, mais qui s’étend bien au pôle métropolitain Seine-Eure, que s’organise désormais la réflexion de l’attractivité économique.

« Avec le territoire de l’Agglo Seine Eure, nous sommes déjà engagés dans une intense coopération qui est liée à la réalité des bassins de vie et d’activités économiques qui ne connaissent pas nos frontières administratives », rappelle Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen Normandie, mais également à la manœuvre du Pôle métropolitain Seine Eure. « Et cet ensemble que l’on pourrait qualifier de « Grand Rouen », constitue avec les zones d’activité de Louviers et de Val-de-Reuil le 1er pôle d’emploi de Normandie », insiste Frédéric Sanchez. 300 000 emplois, dans un bassin de vie de 800 000 habitants, constitué de 60 000 entreprises…

Et pour Jean-Louis Louvel, entrepreneur normand et président de Rouen Normandy Invest, cette manière de travailler est à mettre en comparaison avec le rugby, où il faut jouer collectif ! « Chez RNI, nous travaillions déjà avec le territoire de la CASE. Avec Dieppe et sa façade maritime, aujourd’hui c’est une alliance supplémentaire qui doit permettre d’établir des liens plus forts entre les différents territoires et permettre aux différents acteurs de se rencontrer et de les souder. C’est ça qui est accélérateur de business »… Et de souligner qu’une alliance des pouvoirs publics au profit des territoires, en s’affranchissant de « la pensée politique », était un signe fort en direction des entreprises.

Un « attelage atypique » que le maire de Dieppe, Nicolas Langlois, a lui aussi souligné tout en se réjouissant que cette volonté d’attractivité territoriale se fasse dans l’unité et non dans la concurrence des territoires. « Si nous renforçons nos liens, nous serons tous gagnants. De même que si notre territoire doit voir croître ses relations avec l’Angleterre dans le cadre d’un Brexit dur, cela peut aussi devenir une chance pour la Métropole », détaille l’élu. Et de rappeler les atouts de son territoire : une qualité de vie à moins de ¾ d’heure de Rouen, des réserves foncières pour les entreprises et des clusters dynamiques, déjà associés aux grands groupes industriels et aux écoles supérieures de la Métropole .

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


    Après cet article
    Vue générale Ouest du port de Gennevilliers
    Aménagement du territoire
    13/09/2018
    SeinePort Union – « Nous faisons vivre le fleuve »