Événements
Thématiques Normandie Formation Seine-Maritime CCI

L’ESIGELEC inaugure un nouveau bâtiment de 2300 m²

Publié le  07/12/2022
Jacques-Olivier Gasly
de gauche à droite : Etienne Craye, directeur général de l’ESIGELEC
Mardi 6 Décembre, Hervé Morin, président de la Région Normandie, Didier PEZIER, président du Conseil d’Administration de l’ESIGELEC, Etienne Craye, directeur général de l’ESIGELEC, Paul Lhotellier, président du Groupe Lhotellier et Gilles Treuil, président de la CCI de Normandie, ont inauguré le nouveau bâtiment VOLTA du Campus de l’ESIGELEC au Technopôle du Madrillet à Saint-Etienne du Rouvray.

Ce bâtiment pédagogique de 2 300 m² a ouvert ses portes en septembre 2022. Ce projet de 7 millions d’euros a été financé par l’ESIGELEC (4,7 millions €) et la Région Normandie (2,3 millions €). Le chantier, débuté en juillet 2021, était coordonné par CARTIER (76), filiale du Groupe Lhotellier et mené par des entreprises du BTP 100 % normandes.

Un bâtiment 100% normand

Débuté en juillet 2021, le chantier s’est achevé en août 2022. Toutes les entreprises intervenant sur le projet étaient normandes. En concertation avec B112 Architecture (76), CARTIER, filiale du Groupe Lhotellier a réalisé le Gros Œuvre avec une prise en charge totale : du dépôt de permis de construire jusqu’à la remise des clés. Le bâtiment dispose d’une structure 100% béton. Les banches et les coffrages ont été réalisés avec du béton 100% normand, issu de la centrale, REVOBETON, située à Alizay (27). Les terrassements, les voiries et les réseaux ont été exécutés par TROLETTI TP (76).

Des normes énergétiques exigeantes et une toiture photovoltaïque pédagogique

Le bâtiment répond à la norme RT 2012, qui exige – 20% de consommation d’énergie (chauffage, électricité, …). Équipé d’une toiture photovoltaïque, le système est à la disposition des enseignants et étudiants, pour présentation et étude d’un cas concret dans les enseignements liés à l’Energie et au Développement durable. Terre Solaire (dans laquelle Lhotellier a opéré récemment une prise de participation majoritaire) a pris en charge ce projet photovoltaïque, d’une puissance 100 kWc, réalisé sur 3 pans de la toiture-terrasse et permettant de produire plus de 90 000 kWh par an. Le nom du nouveau bâtiment, VOLTA , fait référence à Alessandro VOLTA, célèbre physicien, dont le nom est à l’origine du volt, unité de tension électrique.

Des m² supplémentaires pour accompagner le développement

Ces nouveaux locaux de 2 300 m², jouxtant le campus de l’école de 16 000 m² sur le site du Madrillet (entrée Sud de Rouen, à St Etienne du Rouvray), permettent de renforcer la capacité d’accueil des promotions avec de nouvelles salles de travaux dirigés, de travaux pratiques (laboratoire d’Informatique et Systèmes Embarqués), et des espaces de détente (sandwicherie…). Ils permettent également d’accueillir le cycle préparatoire intégré jusqu’alors situé à Rouen.

Le plan stratégique 2030 guide le développement de l’ESIGELEC. Construit à partir de nombreuses concertations avec ses personnels, partenaires et administrateurs, ce plan comprend quatre axes majeurs : Alliance, Talents, Territoire et Développement. Concernant ce dernier axe, et afin d’asseoir de façon incontestable l’école dans sa dimension nationale et internationale, l’ESIGELEC souhaite développer son offre de formation (Bachelor, Masters, Diplôme d’Ingénieur) ainsi que ses campus ; l’ESIGELEC qui a signé dernièrement un partenariat stratégique avec l’IMT (écoles de l’Institut Mines Télécom), souhaite ainsi répondre aux besoins croissants de compétences pour répondre au développement industriel en particulier dans le domaine de l’énergie. L’ESIGELEC souhaite ainsi diversifier ses programmes et ses implantations, avec une volonté à terme de doubler le nombre de diplômés, soit passer de 400 ingénieurs et masters actuellement à plus de 800, tout diplômes confondus en 2030.

« La livraison prévue en août 2022 de ce nouveau bâtiment nous a permis notamment d’accueillir sur notre campus les étudiants des classes préparatoires qui étaient jusqu’alors répartis sur un autre site à Rouen. Notre plan stratégique consiste à diversifier notre offre d’enseignement en proposant un Bachelor (Bac+3) avec notre partenaire stratégique IMT, et de nouveaux Masters (Bac+5) pour mieux répondre aux demandes des différents secteurs industriels. Par ailleurs nous accélérons notre déploiement de campus au national, à Poitiers, et à l’international en Chine et en Afrique », s’est félicité le directeur de l’école, Etienne Craye.

 

 

A propos de l’ESIGELEC

L’ESIGELEC Rouen, partenaire stratégique de l’Institut Mines Télécom, forme des ingénieurs généralistes recherchés pour leurs compétences en Systèmes Intelligents et Connectés, au travers de 15 dominantes dont Énergie développement durable, Systèmes médicaux, Numérique, Électronique aéronautique automobile, Télécommunications, Robotique, Finance, Ingénieur d’affaires… Elle a formé plus de 12 000 diplômés depuis sa création en 1901 (elle vient de fêter ses 120 ans) et accueille 2 000 étudiants (sous statut étudiant ou en apprentissage) dont 35 % d’étudiants internationaux. Au-delà du programme Ingénieur l’ESIGELEC propose également des programmes masters et de la formation continue. Son Laboratoire de recherche en systèmes électroniques embarqués, IRSEEM, doté d’équipements de 1er plan, mène des travaux de recherche théorique et applicative qui portent notamment sur la robotique, la compatibilité électromagnétique, la mobilité autonome, le véhicule électrique, l’énergie, la santé…

www.esigelec.fr

Par  Jacques-Olivier Gasly