Événements
Thématiques Normandie Calvados Tourisme Aéronautique Transport / Logistique CCI

Reprise progressive des vols saisonniers pour l’aéroport Deauville Normandie

Publié le  07/06/2021
Jacques-Olivier Gasly
Depuis le 15 mai, l’aéroport Deauville Normandie, géré par la CCI Seine Estuaire, retrouve ses voyageurs. Avec le retour de 3 tour-opérateurs sur la plateforme normande, ce sont 13 destinations ensoleillées qui s’offrent aux Normands. Des voyages réalisés dans des conditions sanitaires strictes qui peuvent varier selon les destinations… Le conseil des agences de voyage est donc plus que jamais recommandé !

110 442 passagers en 2019, à peine 10 000 en 2020… Les conséquences de la crise COVID-19 sont flagrantes. « Nous sommes néanmoins confiants pour l’avenir de la plateforme », rassure Patrice Pauzat, président de la délégation Pays d’Auge de la CCI Seine Estuaire, en charge de la gestion de l’aéroport. « Le chantier de la nouvelle aérogare qui consiste à doubler notre capacité d’accueil a débuté et celui de notre future centrale photovoltaïque sont la preuve de notre confiance envers le trafic aérien depuis Deauville Normandie ».

Cette confiance du gestionnaire et des financeurs du projet est légitimée par la reprise des vols grâce au retour de 3 tour-opérateurs sur le sol normand (Tui, Aeroviaggi et Top of Travel) sur les 10 présents en temps normal, mais surtout par le retour progressif des voyageurs et des taux de remplissage en nette progression sur les destinations ensoleillées proposées au départ de Deauville que sont les Baléares, la Grèce, l’Espagne et la Sicile, avec un peu plus de 13 destinations différentes.

« Tous ces vols sont opérés dans des conditions de sécurité sanitaire optimum, mais qui peuvent varier selon les destinations », prévient Maryline Haize-Hagron, directrice des aéroports de Caen et de Deauville Normandie. Ainsi si la Grèce est le seul pays à – pour l’heure – ne pas réclamer de test PCR de moins de 72h pour les passagers en possession d’un certificat de vaccination de plus de 14 jours, l’Espagne et l’Italie l’imposent. Y compris au retour…

« Même s’il n’a jamais été aussi simple de réserver ses vacances ou d’acheter un billet en ligne, j’attire néanmoins l’attention des voyageurs sur le fait que pour partir, le conseil des professionnels que sont les agences de voyage est plus que jamais indispensable. En outre si vous avez la moindre interrogation, consultez le site diplomatie.gouv.fr », insiste Maryline Haize-Hagron.

La crainte du double effet Brexit

Si la plupart des voyants sont au vert pour une reprise normalisée des vols vers et depuis l’étranger, il en va tout autrement en ce qui concerne les liaisons avec nos voisins britanniques. Si la mise en place de nouvelles règles sanitaires en lien direct avec le Brexit complexifiait déjà les échanges, notamment en ce qui concerne les frets de chevaux pour lequel l’aéroport de Deauville est réputé (près de 80 chevaux par an), les nouvelles règles sanitaires imposées aux voyageurs risquent de décourager bien des Britanniques. « Tous les voyageurs à destination ou en provenance du Royaume-Uni doivent, en plus d’un test PCR négatif de moins de 72h, respecter une période d’isolement à l’arrivée et au départ », indique la responsable de l’aéroport.

 

Par  Jacques-Olivier Gasly