Événements
Thématiques Création / Reprise Normandie Calvados Caen Industrie CCI

Transmission – Accompagnée par la CCI Caen Normandie dans sa stratégie de croissance, AMU devient AMU-OMP

Publié le  30/06/2021
Jacques-Olivier Gasly
Depuis janvier 2021, l’entreprise AMU, anciennement située sur la commune de Villers-Bocage, s’appelle désormais AMU-OMP et s’est installée sur la commune de Cormelles-le-Royal, près de Caen. Une stratégie de croissance externe rendue possible par le départ en retraite du fondateur d’OMP et son souhait exprimé auprès de la CCI Caen Normandie de voir son entreprise perdurer.

Fondateur de la société OMP, spécialisée dans l’outillage et la fabrication de moules de précision, Thierry Tolmer appréhendait le moment où il allait devoir prendre sa retraite, sans toutefois qu’il y ait urgence. « J’ai créé l’entreprise en 1992. Et même si j’avais atteint l’âge légal pour pouvoir partir à la retraite, je me voyais bien travailler quelques années supplémentaires… Mais dans le même temps, comme je ne voulais pas attendre le dernier moment et risquer de ne pas trouver de repreneur au moment que j’aurais choisi, je me suis rapproché de la CCI Caen Normandie », assure l’ancien chef d’entreprise. « Ancien », parce que depuis le mois de janvier 2021, c’est Samuel Renée qui est aux commandes de l’entreprise…

« J’avais dans l’idée pour le développement de mon entreprise, de réaliser une opération de croissance externe. Je souhaitais identifier une entreprise qui évolue dans le même secteur d’activité, mais qui puisse également nous permettre de nous diversifier et de toucher plus de donneurs d’ordres », détaille quant à lui Samuel Renée. A la tête depuis 2018 de l’entreprise de mécanique de précision AMU, jusqu’alors située sur la commune de Villers-Bocage, il confie alors ses intentions à son conseiller à la CCI.

Réalisant alors un rôle d’entremetteur, Manuel Boulland, conseiller Transmission Reprise au sein de la CCI Caen Normandie, propose aux deux protagonistes dont il connaît les aspirations de se rencontrer et d’échanger sur leurs visions professionnelles, le tout sous couvert d’un accord de confidentialité. « Et le courant est au final bien passé », explique Thierry Tolmer qui, dès lors, intègre le dispositif « Accélérateur de projet transmission ». Et dans ce nouveau chapitre de sa vie d’entrepreneur, l’accompagnement de la CCI se révèle rapidement indispensable.

« Quand on est chef d’entreprise, on connaît son métier et on se tient informé de tout ce qui touche à la vie de l’entreprise. En revanche, la cession, ce n’est pas la même chose et là, il faut être bien renseigné. Et c’est ce dont j’ai pu bénéficier pour que cela se passe bien », reconnaît Thierry Tolmer.

Après une période de transition de 3 mois, l’entreprise AMU est devenue AMU-OMP et toutes les activités ont été rapatriées sur la commune de Cormelles-le-Royal. « Nous avons également conservé les collaborateurs et les machines des deux entités. Mieux : alors que nous nous attendions à ce que quelques clients ne se détournent de la nouvelle structure, tous nous sont restés fidèles », assure Samuel Renée, lui aussi ravi de cette expérience.

Par  Jacques-Olivier Gasly