Événements
Thématiques Création / Reprise Normandie Innovation Numérique Eure Seine-Maritime Entreprendre Commerce CCI

Watiz, de la pépinière Smart’Up à la StationF !

Publié le  25/08/2021
Jacques-Olivier Gasly
Après quatre années passées au sein de la pépinière Smart’Up, à Evreux, Watiz vient de rejoindre la Station F, le plus grand campus de start-up au monde basé à Paris. Fidèle à ses racines et reconnaissante pour son accueil, l’entreprise a conservé son siège en Normandie tout en intégrant ce prestigieux organisme…

Rediffusion de l'article du 26/03/21

« Au sein de la Smart’Up, nous avons trouvé les conditions essentielles pour permettre à notre structure de se développer, de tester notre technologie mais aussi et surtout de bénéficier de tout un environnement propice à la création d’entreprise », résume Julien Capra, co-fondateur de Watiz.

Cette start-up a ainsi développé une application technologique de reconnaissance sur mobile, appliquée au monde de la mode (féminine pour l’heure et masculine très prochainement), et qui totalise depuis son lancement en septembre 2020 quelques 120 000 utilisateurs. « Lorsqu’une personne veut acheter la robe ou le manteau porté par telle actrice ou influenceuse, ou encore les escarpins ou chaussures de telle autre, il lui suffit de lancer l’application pour obtenir instantanément la liste des magasins ou sites e-marchands qui proposent ces articles », détaille Julien Capra.

Entre Evreux et Evry, c’est la Smart’Up qui l’emporte !

Originaires de la région parisienne et alors simples porteurs de projet, les fondateurs de Watiz s’interrogent sur le lieu où créer leur start-up. « Et c’est Evreux, avec le concept de la Smart’Up, qui a emporté notre adhésion », détaille le co-fondateur. Créée en 2015 à l’initiative de la CCI Portes de Normandie, de la Base aérienne 105 et de l’Agglomération d’Evreux, la Smart’Up est une pépinière spécialisée dans l’accueil des start-up innovantes.

« Nous accueillons ici des créateurs à fort potentiel pour une durée de quatre ans. Nous mettons bien entendu à leur disposition un hébergement à tarif préférentiel, mais la plus-value de la Smart’Up se situe au niveau de l’accompagnement et du coaching personnalisé dont ils peuvent bénéficier de la part de nos partenaires », explique Olfa Aldaas, responsable de la Smart’Up à la CCI Portes de Normandie. Un écosystème qui a ainsi permis à Watiz, mais aussi aux autres bénéficiaires, de rentrer plus facilement en contact avec l’ensemble des acteurs de la création d’entreprise et de disposer d’un accès balisé en ce qui concerne les problématiques d’aides et/ou de financement.

« Depuis le lancement de l’offre Smart’Up, nous avons déjà accueilli une vingtaine d’entreprises. La période durant laquelle ils ont la possibilité de bénéficier de cette offre étant fixe, nous avons un renouvellement naturel de nos résidents, ce qui vient de nous conduire à lancer un nouvel appel à candidature, ouvert jusqu’au 15 avril. Mais nous sommes en permanence à l’écoute des besoins des porteurs de projet : leur intégration peut ainsi également se faire au fil de l’eau, en fonction du nombre de places disponibles », précise Olfa Aldaas.

Une organisation gagnante pour le territoire normand, car les pépites accompagnées ne sont pas ingrates… Bien au contraire, elles sont à l’image de Watiz, reconnaissante de l’investissement des acteurs de la création, qui a fait le choix de la Normandie pour la poursuite de ses aventures. « Nous avons certes quitté le cocon de la Smart’Up, mais nous avons fait le choix de rester en région en intégrant le « Village by CA » de Rouen pour une partie de notre équipe et la Station F pour l’autre, afin de poursuivre notre développement », reconnaît Julien Capra, dont l’entreprise, qui compte aujourd’hui 9 personnes, est également en négociation pour une importante levée de fonds…

 

Par  Jacques-Olivier Gasly