Evénements
National Transport / Logistique Aménagement du territoire

2017, année décisive pour la reprise du transport fluvial français

Publié le  31/01/2017
Jacques-Olivier Gasly
2017, année décisive pour la reprise du transport fluvial français
Transporteurs Fluviaux de France (TFF) revient sur une année difficile pour le secteur fluvial et définit les contours de son action professionnelle pour 2017.

Association professionnelle, TFF fédère l'ensemble de l'offre française en transport fluvial de marchandises. Ses missions : la défense des intérêts des entreprises du secteur et la promotion de ce mode de transport. Elle vient de dresser un bilan de l'année écoulée et des perspectives 2017. " L'année 2016 a été marquée par un repli de l'activité sur la totalité des bassins - 8,5 % en tonnes-kilomètres, - 1,1 % en tonnes, affectée par une succession de facteurs négatifs dans un contexte économique à la fois instable et orienté à la baisse ", annonce TFF.

 

En cause, les blocages d'infrastructures lors des mouvements sociaux (loi Travail, compagnie nationale du Rhône...), le retard dans la mise en service du terminal multimodal du GPM Havre, les crues exceptionnelles de la Seine ou encore la baisse de la production céréalière.

 

Pour autant, TFF veut voir sur l'année écoulée des motifs de satisfaction pour leur répercussion prochaine. " Dans le domaine des infrastructures, qu'il s'agisse du projet Seine-Escaut avec l'ordonnance portant création de la société de projet parue en avril 2016, de la finalisation du projet de décret relatif à sa gouvernance, de l'accord de principe sur le protocole de financement ou enfin de la remise à niveau de l'axe Seine (engagement pris de la réhabilitation de l'écluse de Méricourt), l'année 2016 aura marqué un tournant favorable qui mérite de se confirmer en 2017 ".

2017, année de reprise pour l’activité !
S’il est toujours périlleux d’essayer de prédire l’avenir, TFF table néanmoins sur la reprise déjà amorcée en 2016 du secteur du BTP et des déblais de chantier et appelle de ses vœux une « campagne céréalière qui tranche favorablement avec la précédente et que nos ports prennent le chemin de la reconquête, notamment pour nos trafics de conteneurs qui entament une lente remontée depuis le dernier trimestre 2016 ».
 
Mais 2017 sera aussi une année de montée en puissance de l’action de lobbying de TFF. Forte de sa mise en avant par le secrétaire d’État aux Transports à l’occasion de la Conférence nationale sur le fret fluvial, Transporteurs fluviaux de France estime en effet  « indispensable de changer de braquet ».
 
« Le fluvial est trop souvent appréhendé en France soit comme une variable d’ajustement des trafics ferroviaires en devenir, soit

Source : J-O.G.

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Assises de l’Economie de la Mer : l’appel du Havre !