Événements
Normandie Développement international Transport / Logistique Industrie

Le groupe Mibau Stema veut renforcer sa présence en France, en passant par la Normandie

Publié le  27/07/2017
Jacques-Olivier Gasly
Le groupe Mibau Stema veut renforcer sa présence en France, en passant par la Normandie
Cailloux de Norvège...

Deux cent vingt mille tonnes de granulats : c'est ce qu'il a été nécessaire de produire pour réaliser l'A150 entre Barentin et Yvetot. La matière première a été fournie par Mibau Stema Group, filiale du groupe HeidelbergCement (1er producteur mondial de granulats, 2e pour le béton et 3e pour le béton prêt à l'emploi). La société danoise et allemande a implanté une filiale en Normandie, car les ports du Havre et de Rouen sont les lieux d'importation et de stockage des " cailloux ", pour appliquer le terme utilisé par les professionnels, venus des carrières de Norvège.

 

" Nous produisons de 10 à 12 millions de tonnes chaque année depuis cinq sites ", explique Matthieu Berthe, responsable commercial, situé à Rouen. " Nous exportons les granulats dans quarante points en Europe du Nord, par le biais de nos propres bateaux autodéchargeant capables de transporter entre 30 000 et 35 000 tonnes, et qui nous permettent d'être au plus proches des chantiers en bord de mer ".

 

Le groupe souhaite renforcer sa présence en France, avec une stratégie de prospection commerciale active. " Nous avons la possibilité de livrer de grands chantiers. Avec nos plates-formes de stockage à Rogerville et sur le quai Waddington, nous disposons déjà de réelles capacités d'intervention, ce qui permet de limiter les coûts de transport ", poursuit Matthieu Berthe. Ce n'est toutefois pas simple, car si les granulats de Mibau Stema répondent aux normes européennes, celles édictées pour le marché français sont plus complexes. " Mais nous avons de toute façon la volonté de rester, et éventuellement de créer des synergies avec d'autres producteurs ", explique Matthieu Berthe.

 

  • Issus des fjords

 

Issus des fjords norvégiens, les granulats sont " d'une haute qualité ", souligne Matthieu Berthe. " Notre caillou fait parler de lui ", constate-t-il. Il ne s'agit pas uniquement d'extraire de la matière première, mais de la concasser, la cribler, la laver, lui faire subir de nombreux tests (usures, abrasion, porosité, résistance au gel…) afin qu'elle dispose des meilleures spécificités mécaniques. Mibau Stema produit des granulats pour l'industrie de l'asphalte et du béton, des ballasts pour les voies de chemin de fer, des matériaux pour les ouvrages hydrauliques ou pour l'enrochement, ainsi que de la pierre naturelle de couleur claire. " Nous pouvons répondre aussi à des besoins spécifiques pour des particuliers ou des agriculteurs, sur de faibles volumes ", précise Matthieu Berthe.

 

 

Contacts :

 

www.mibau-stema.com

contact@stema-shipping.fr

 

 

Vous pouvez également retrouvez cet article page 25 du magazine Normandinamik #21 Juillet-Août 2017 

 

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
HAROPA organise la 2e édition du Hackathon Smart Port Vallée de la Seine