Evénements
Agroéconomie Normandie Seine-Maritime

Au service des chefs

Publié le  29/09/2017
Jacques-Olivier Gasly
Au service des chefs
Spécialiste des petits fours surgelés, Traiteur de Paris s’exporte dans le monde entier...

Proposer l'audace et l'élégance de la pâtisserie française en version surgelée, ainsi s'est bâtie l'aventure Traiteur de Paris, entre Bretagne et Normandie. Deux décennies à peine ont fait de la PME de Denis Pinault une signature haut de gamme dans l'univers de la restauration industrielle. Du mini-baba au café gourmand, du crumble minute à l'opéra prêt-à-servir, elle est reine des pâtisseries fines surgelées. Forte d'une croissance à deux chiffres, plébiscitée par les grands comptes (Accor, Air France), elle s'exporte dans plus de 60 pays, ses créations se retrouvent dans les palaces et les hôtels de luxe, illuminent les buffets des cocktails VIP, ou sont servies aux passagers des classes Business.
 

Malgré son nom, l'entreprise revendique ses attaches régionales. À La Guerche-de-Bretagne, les miniatures, mignardises et petits-fours, à Fécamp (depuis 2006), les fabrications en portions individuelles, gâteaux, cakes et gratins de légumes.
 

Le chef-pâtissier Yann Le Moal, directeur de la cellule R&D et Denis Pinault veillent à la qualité des matières premières, " sans additif exhausteur de goût, ni colorant, ni conservateur " et n'oublient jamais la touche sublimant ses " french pastries " (la pointe fleur de sel dans son cheesecake au chocolat, etc.), répondant à la devise du groupe (400 personnes) " des chefs au service des chefs ".

Ils ont également déployé toute une pédagogie sur l'art de vivre et la gastronomie française, diffusant formations et conseils autour des remises en œuvres, du dressage dans l'assiette… À la clef, le pôle de " 20 commerciaux " fournit l'accompagnement culinaire sur mesure. Enfin la marque s'est emparée du digital. Visible sur Facebook, YouTube, elle publie ses tutos en vidéos et prévoit d'adopter des étiquettes intelligentes permettant de récupérer ses astuces " en flashant nos QR codes ".

 

Geste artisanal
 

Au total, 40 % de l'activité part à l'export, Traiteur de Paris produisant également en marque blanche. À noter, le souci de fidélisation des opérateurs dans ses deux usines, chacune associant les lignes automatisées et le geste artisanal " pièce après pièce, les finitions se font à la main ". En renfort régulier, des saisonniers sont embauchés, formés en interne par tutorat volontaire, et tous les ans une bonne vingtaine de contrats évoluent en CDI.

 

Contact : www.traiteurdeparis.fr

 

 

Vous pouvez également retrouvez cet article page 25 du magazine Normandinamik #22 Septembre-Octobre 2017 

Source : I.P.

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Mouen co farming Farmex