Événements
Normandie Développement international Transport / Logistique Aménagement du territoire

La Région Normandie souhaite prendre la gestion de tous les ports normands, Rouen et le Havre inclus…

Publié le  16/11/2017
Jacques-Olivier Gasly
La Région Normandie souhaite prendre la gestion de tous les ports normands, Rouen et le Havre inclus…
Le président de la Région Normandie a présenté hier à Port-Jérôme sa vision pour faire de la Normandie une place économique, commerciale, industrielle et logistique mondiale. A cet effet, Hervé Morin appelle de ses vœux la création d’un nouvel établissement public regroupant les grands ports de la Normandie, Rouen et Le Havre en tête. Le tout, piloté par la Région !

Le lieu est symbolique : le tout nouvel entrepôt logistique de la société PTS Dufour implanté à Port-Jérôme II, au cœur de la logistique de l'Axe Seine. C'est ici que mercredi après-midi, le président de la Région Normandie a livré ses propositions pour faire de la Normandie, à partir de ses ports, une place économique, commerciale, industrielle et logistique mondiale. " Il y a moins de 30 ans, le trafic conteneurs du port d'Anvers était exactement le double de celui du Havre. Aujourd'hui il pèse quatre fois plus alors que l'activité du Havre a été dans le même temps multipliée par 3 ; Anvers est le 14e port mondial et Le Havre est seulement le 62e ", martèle Hervé Morin devant plus de 350 invités.
 

Et c'est justement pour mettre un terme à cette situation que le président de la Normandie estime qu'aujourd'hui, la gouvernance des grands ports telle qu'elle existe aujourd'hui, a vécu. " Haropa allait dans le bon sens, mais nous sommes au milieu du gué. Chacun des ports de l'Axe Seine demeure au pilotage chez lui et les organes de décision sont trop nombreux […] Nos ports normands ont besoin d'un nouvel établissement public regroupant les grands ports de Normandie, fédérant tous les acteurs et piloté par la Région. L'Etat y a naturellement sa place et, à l'image du nouvel établissement public de la Défense, pourra disposer d'un droit de veto dès lors qu'il considère que les intérêts stratégiques de la Nation le nécessitent ".
 

Une interpellation que le président de Région revendique haut et fort, assurant que son diagnostic était aujourd'hui partagé par tout le monde. " Sauf que personne n'osait le dire publiquement. Moi, je le dis publiquement ". Loin d'être une fusion, cette nouvelle façon de fonctionner permettrait de placer les ports sous un établissement de tête permettant de l'autonomie dans " l'opératoire quotidien ". Une façon d'éviter que " les collaborateurs soient les collaborateurs de leurs ports avant d'être les collaborateurs d'Haropa… ", et surtout de repositionner le complexe portuaire normand comme " la colonne vertébrale de l'économie normande ", et ainsi faire un réel Axe-Seine.
 

Et afin de favoriser le développement de cette économie, Hervé Morin a également annoncé la création prochaine d'une société d'aménagement dont la Région sera l'actionnaire de référence et qui travaillera en lien avec l'EPFN pour favoriser implantations et extensions le long de le Seine " et pourquoi pas dans ses territoires cibles, commercialement parlant ", ainsi qu'un soutien à la création de nouveaux services ferroviaires pour " stimuler le trafic et pour tirer profit de nouveaux axes de circulation vers l'Est et vers le Sud, et sortir du tout-camion ".
 

Une nouvelle stratégie où même l'Ile-de-France sera gagnante. Car comme le souligne Vianney de Chalus, président de la CCI Normandie, " sur les 5 dernières années, la croissance de cette région était de 7 à 8 % quand elle ne dépassait pas les 2 %¨sur l'ensemble du pays ".  Sauf qu'à la différence de ses homologues, l'influence de la région parisienne n'est pas la même… " Or l'influence mondiale de l'Ile-de-France sera réelle quand elle s'appuiera sur sa façade maritime qu'est Le Havre ! ", assure-t-il.

Source : J-O.Gasly

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Le logement des apprentis et alternants à portée de clic