Evénements
Normandie Formation Emploi

Des réfugiés pour lutter contre les métiers en tension…

Publié le  17/01/2018
Jacques-Olivier Gasly
Des réfugiés pour lutter contre les métiers en tension…
Dans le cadre du programme HOPE (Hébergement, Orientation, Parcours vers l'Emploi), la préfecture de Seine-Maritime a signé ce mardi 15 janvier, dans les locaux de l’AFPA de Saint-Etienne-du-Rouvray, 15 contrats de travail d’un genre nouveau.

Initié en mai 2017 à l'échelon national, HOPE est un programme de formation tourné vers l'emploi et l'autonomie des personnes réfugiées. " Nous menons un gros travail pour l'intégration des réfugiés dès lors que la phase d'acceptation de leur demande d'asile a été validée ", explique ainsi Fabienne Buccio, préfète de la région Normandie et du département de la Seine-Maritime.
 
Objectif ? Assurer l'autonomie des personnes réfugiées ainsi qu'une intégration réussie au travers d'une insertion professionnelle.
 
" Par ailleurs, nous réfléchissons avec les organisations patronales à conventionner en ce sens, notamment sur les métiers en tension. Cela constituerait une réponse rapide et adaptée à des personnes qui demandent à s'intégrer et à des entreprises qui peinent à trouver de la main-d'œuvre dans différents secteurs ", souligne la préfète de Région.
 
En Normandie, 15 personnes (originaires d'Afghanistan, d'Irak et du Soudan) sur les 62 bénéficiaires régionaux viennent de valider leur stage et de signer un contrat de travail de canalisateurs en BTP.

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
La Normandie French Fab [NFF] : un label pour la performance industrielle régionale