Événements
Normandie Emploi

Besoins de main-d’oeuvre 2018 en Normandie : 23,1% des établissements envisagent de recruter !

Publié le  12/04/2018
Jacques-Olivier Gasly
Besoins de main-d’oeuvre 2018 en Normandie : 23,1% des établissements envisagent de recruter !
Parmi les établissements situés en Normandie, 23,1% envisagent de recruter au moins un salarié au cours de l'année 2018, soit une progression de 2,2 points par rapport à 2017. Cette proportion est sensiblement plus élevée que la moyenne dans l’industrie manufacturière (27,7%) ainsi que dans le bassin du Sud-Manche (28,6%).
  • Les services, particulièrement les "services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien", principaux recruteurs

 

Les établissements normands envisagent collectivement 92 211 embauches en 2018. Cela représente une hausse de 25% par rapport à 2017 (soit 18 159 projets de plus). Trois projets de recrutement sur dix sont localisés dans les bassins de Rouen ou de Caen, ces bassins rassemblant à eux seuls 27 700 des 92 200 projets de la région.

 

La hausse régionale du nombre d'intentions d'embauche concerne tous les secteurs d'activité. 

 

Elle est particulièrement soutenue dans l'industrie manufacturière (+89%, soit +5 400 embauches par rapport à 2017), qui devient ainsi le second pôle de recrutement avec 11 391 projets de recrutement.

 

Avec une hausse de 17% du nombre de projets de recrutement, le secteur des services demeure le premier pôle de recrutement en Normandie. Il représente 61% du total des projets (soit 55 800 projets). Le secteur des " services scientifiques, techniques, administratifs et de soutien " concentre 12 800 embauches potentielles (+3 500 projets en un an), juste devant la " santé humaine et action sociale " (12 300 projets d'embauche, soit le même potentiel d'emploi qu'en 2017).

 

Le secteur du commerce est à l'origine de 11 171 projets de recrutement (12% des intentions d'embauche régionales), en progression de 24%.

 

  • 40 % des projets de recrutement sont jugés difficiles en 2018

 

37 077 embauches potentielles sont jugées difficiles à effectuer, soit 40% des recrutements envisagés par les employeurs normands. Cette proportion est en augmentation d'1 point par rapport à l'année passée.

 

La plupart des secteurs d'activité sont concernés par la hausse des difficultés, à l'exception de l'industrie manufacturière et du commerce.

 

Le secteur de la construction reste celui où les difficultés exprimées sont les plus importantes (57%).

 

Les bassins d'emploi où sont enregistrées les plus fortes difficultés de recrutement sont ceux du Sud-Manche (63%) et de Bayeux (60%) .

Source : Pôle emploi Normandie

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Plus de 13 millions d’euros de fonds européens attribués par la Région aux Normands