Événements
Développement durable Normandie Energies Entreprendre

L’ECOSYSTEM CLEON 4.0 se mobilise pour la performance énergétique des entreprises

Publié le  18/04/2018
Jacques-Olivier Gasly
L’ECOSYSTEM CLEON 4.0 se mobilise pour la performance énergétique des entreprises
Réunis à la CCI Rouen Métropole, les membres fondateurs de l’ECOSYSTEM CLEON 4.0 ont organisé leur premier Energy Meeting à l’occasion du lancement du groupe de travail « Efficacité énergétique ». L’occasion de sensibiliser les entreprises du territoire à la lutte contre le réchauffement climatique.

" L'énergie ne se créée pas, elle se transforme ". À l'instar de Lavoisier, Alban Verbecke, président de la filière Normandie Energies, prévient les chefs d'entreprise présents dans l'assemblée. Il faut changer de paradigme et ne pas conditionner son approche à la simple baisse de sa facture d'électricité. " Il faut se poser les bonnes questions. En raison des coûts liés à la production d'électricité et aux contributions liées à son transport, votre facture ne baissera pas tant que ça. C'est donc sur l'efficacité énergétique qu'il faut agir, et aborder la question dans son ensemble ". Et de rappeler que si en France, 92 % de la production d'électricité est décarbonnée, 34 % de l'impact CO2 est directement imputable aux transports, 34 % au chauffage et 32 % à l'industrie...
 
Considérant que l'échange d'informations et de bonnes pratiques était primordial, l'ECOSYSTEM CLEON 4.0 a été identifié par l'ensemble des partenaires et acteurs de la lutte contre le réchauffement climatique présents (Métropole Rouen Normandie, CASE, WWF, ADEME…) comme étant l'échelon idéal pour mener à bien cette réflexion labellisée COP21. " Car pour réussir l'entreprise de demain, nous devons partager, nous ouvrir aux autres et échanger. Ceux qui garderont tout pour eux n'y arriveront pas ", insiste Fabrice Henry, directeur industriel de Renault Cléon, au cœur de la démarche ECOSYSTEM CLEON 4.0.
 
" Il s'agit d'une thématique très actuelle qui nous concerne tous ", enchérit Bernard Leroy, président de l'Agglo Seine-Eure et partie prenante du dispositif. " Il y a quelques jours, le groupe Schneider inaugurait sur notre territoire son usine du futur. Ce n'est pas pour vanter leurs produits, mais la préoccupation du groupe est justement de permettre aux industriels de faire des économies. Il faut en effet savoir que dans le monde, 40 à 45 % de la consommation électrique est réalisée par des entreprises. Et à l'intérieur de ces entreprises, les 2/3 de cette consommation sont le fait de moteurs électriques. C'est-à-dire que 30 % de la production mondiale est consommée par des automates et autres lignes de production… Or si vous équipez ces moteurs de variateurs, vous obtenez une réduction de 20 à 30 % de la consommation électrique. Et 30 % de 30 %, c'est 10 % de consommation électrique en moins. Enfin sachez qu'en France, seuls 15 % des 15 millions de moteurs électriques de l'industrie sont équipés de variateurs… Il y a donc des pistes concrètes ", assure l'élu.
 
Des propos volontairement généralistes aussitôt complétés par des témoignages d'entreprises ayant procédé à des réalisations spécifiques. C'est ainsi que l'entreprise Novacel, située sur la commune de Déville-lès-Rouen (76), a entrepris deux réalisations majeures à la suite à un diagnostic réalisé par un cabinet d'études via un cahier des charges de l'ADEME. " Il est ressorti de cette étude que nous avions 50 % de pertes d'énergie par nos cheminées ", détaille Emmanuelle Bloss, responsable qualité et environnement au sein de l'entreprise. S'en sont suivi l'installation d'un récupérateur de chaleur utilisé pour le préchauffage d'un four ainsi qu'un variateur de vitesse pour régler le débit de l'air en fonction de la quantité d'eau à chauffer sur une autre ligne. " Dans le premier cas, pour un investissement de 24 000 €, nous enregistrons un gain énergétique de 30 % (amortissement sur 18 mois), et dans le deuxième cas, pour un investissement de 60 000 €, le gain énergétique est de 37 % (amortissement sur 14 mois) ".
 
Des exemples concrets qui seront prochainement suivis par des visites de chantiers exemplaires organisées dans le cadre du groupe de travail " Efficacité énergétique " ainsi que des conférences thématiques et des mises en réseau des différents acteurs.
 
Contact et informations : https://www.rouen-metropole.cci.fr/ecosystem-cleon-40-une-opportunite-saisir-pour-le-territoire-normand
 

Source : Jacques-Olivier Gasly

Copyright : Normandinamik

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
Giverny : 250 000€ pour sécuriser le 2ème site touristique de Normandie