Événements
Formation Normandie Numérique Seine-Maritime Rouen Entreprendre CCI

Bilbéa : au service de la RSE, version numérique

Publié le  14/12/2023
Jacques-Olivier Gasly
Éloïse et Laurent Bailleux (à droite de l'image), aux côtés d'une partie de l'équipe rouennaise
Engagée sur son territoire, la société normande Bilbéa ambitionne de faire de la responsabilité numérique un réflexe pour tous. Un mantra qui a le vent en poupe et qui permet à la jeune entreprise d’afficher une belle croissance.

Après des carrières menées dans le secteur des ressources humaines pour l’une et des services informatiques dans le secteur bancaire pour l’autre, Éloïse et Laurent Bailleux ont décidé de créer en avril 2021 leur agence afin de mutualiser leurs connaissances. « Dans le monde du travail, on considère souvent ces deux entités, les RH et les SI, comme étant des services supports, mais jamais comme des services fonctionnels. Or, sans eux, difficile pour une entreprise de survivre… C’est donc sur ce postulat que nous avons bâti notre réflexion : du numérique oui, mais pas à n’importe quel prix ! », expliquent les fondateurs de l’agence Bilbéa, soucieux de placer l’humain et l’environnement au cœur de leur réflexion.

Dès lors, afin de joindre la parole aux actes, Éloïse et Laurent Bailleux identifient et se rapprochent de différents partenaires locaux afin de construire une offre cohérente en lien avec l’écosystème local. Bilbéa est ainsi membre de Normandie Web Xperts (NWX) et de La French Tech Rouen Normandy, ainsi que du mouvement France Impact, qui place l’impact écologique et social au cœur de l’entreprise.

« Nous sommes également référencés au titre des experts Numérique et RSE au niveau des CCI via CCI Prestataires et nous allons probablement intégrer l’Ecosystème Cléon 4.0 de la CCI Rouen Métropole », confirme Éloïse Bailleux qui était également du voyage à Caen lors du dernier Forum Femmes & Challenges (Lire notre article du 08/12/23).

Afin de saisir dans sa globalité la portée d’une démarche RSE en entreprise, appliquée au secteur du numérique, mais aussi de comprendre les enjeux sociétaux et environnementaux qui en découlent, l’équipe Bilbéa a développé différents types de programmes collaboratifs et interactifs (fresques) à l’attention de ses clients, autour de ces trois piliers : « comprendre, mesurer, agir ». « Il s’agit d’une méthode qui séduit aussi bien les entreprises que les administrations qui, depuis la loi visant à réduire l’empreinte environnementale du numérique (REEN), doivent faire face à de nouvelles réglementations », complète Laurent Bailleux.

Afin de conforter le développement de l’entreprise et d’apporter une expertise à taille humaine à ses clients, l’entreprise a récemment ouvert de nouveaux bureaux à Nantes et entend poursuivre son recrutement en Normandie afin d’étoffer l’équipe rouennaise. « Notre force, concèdent les deux responsables, c’est justement de pouvoir intervenir à tous les niveaux de réflexion de nos clients, de la structuration du besoin au conseil en passant par la chefferie de projet en vue de l’obtention d’un label par exemple ».

Le numérique aujourd’hui, c’est 2,5 % de l'empreinte carbone de la France ; 62,5 millions de tonnes de ressources extraites par an ; 10 % de la consommation électrique française !

Et quel meilleur exemple pour l’entreprise que de s’appliquer à elle-même ses préceptes ? Ainsi, à compter de l’année prochaine, Bilbéa procédera à une nouvelle étape qui donnera encore plus de poids et de sens à ses collaborateurs, celui du changement de statut. « Nous avons fait le choix de passer « entreprise à mission » afin de matérialiser notre engagement. Il est tout à fait possible aujourd’hui de faire du numérique autrement, sans pour autant tomber dans une totale austérité. Et ce statut d’entreprise à mission nous implique fortement dans la mesure où nous sommes tenus de rendre des comptes, notamment au travers de la publication d’un rapport qui va mesurer la réalisation de nos objectifs » détaillent Éloïse et Laurent Bailleux. Une manière également de se démarquer d’une concurrence qui pourrait être tentée de ne faire de la RSE qu’un simple argument de vente.

Rappel des obligations :

Depuis la mise en place de la loi REEN, les collectivités territoriales regroupant plus de 50 000 habitants sont par exemple tenues de mettre en place une stratégie « Numérique Responsable », au plus tard le 1er janvier 2025. Côté entreprises, il est également à noter qu’en 2025, la réglementations européennes (directive CSRD : Corporate Sustainability Reporting Directive) demandera aux entreprises concernées d’appliquer des normes de reporting de durabilité strictes, qui incluront la réduction des impacts liés au numérique.

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


    Après cet article
    Le CFAie de Val de Reuil (27) inaugure le dispositif « Vis ma vie d’apprenti »