Événements
International Agroéconomie National Normandie Développement international Commerce

En 2020, les expéditions de Calvados résistent à la crise

Publié le  16/03/2021
Jacques-Olivier Gasly
Image © Interprofession des Appellations Cidricoles (IDAC)
Face à la crise sanitaire, la filière s’est organisée pour atténuer l’onde de choc. Malgré un repli de 17% des expéditions par rapport à l’année 2019, 4 200 000 bouteilles de Calvados ont été commercialisées en 2020*

L’IDAC**, (Interprofession des Appellations Cidricoles), vient de publier les derniers résultats enregistrés par la filière qu’elle représente. Ainsi, exporté à près de 55%, le spiritueux confirme sa bonne tenue sur la scène internationale où les ventes n’ont reculé que de 6,7%. Sur certains marchés, la catégorie engrange même des progressions importantes : c’est notamment le cas en Russie (+5%), aux Pays-Bas (+20%) ou au Japon (+75%).

Cependant, le marché national accuse une baisse significative (- 27,5%). La fermeture du circuit CHR et un fléchissement de la fréquentation touristique ont pesé sur la croissance des distilleries. Sur les réseaux cavistes et dans la grande distribution, les ventes demeurent assez stables.

On note en revanche une certaine baisse sur l’activité Pommeau. Avec un repli des expéditions de 13,6%, ce sont 595 000 bouteilles de Pommeau qui ont été commercialisées en 2020 (95% sur le marché national). 480 000 bouteilles de Pommeau de Normandie (- 11,2%) et 115 000 bouteilles de Pommeau de Bretagne (-22,5%) ont été vendues l’année dernière.

« Nous redoutions le pire il y a un an mais le Calvados est resté dans le cœur des consommateurs. Le repli de nos ventes est le fait d’une conjoncture extrêmement particulière et s’explique surtout par des facteurs exogènes : la fermeture des bars-restaurants, l’arrêts des activités liées à l’évènementiel ainsi que le « spiritourisme ». Car, structurellement, l’appétence mondiale pour le Calvados est bien là », détaille Didier Bédu, président de l’IDAC.

Un engouement que les distilleries normandes ont souhaité rendre encore plus visible au travers d’un nouveau site web intitulé drinkcalvados.com.

Par ailleurs, en soutien aux « bartenders » – durement affectés par la fermeture de leurs établissements – les distilleries de Calvados ont récemment lancé le #CalvaClub, un évènement qui fédérera et récompensera en mai prochain des talents venus de la France entière.

 

*11 800 hectolitres d’alcool pur commercialisés en France et dans le monde

**L’Interprofession des Appellations Cidricoles (IDAC) est l’interprofession représentative du secteur des appellations cidricoles d’origine contrôlée et protégée. Elle fédère les AOC Calvados, Calvados Pays d’Auge, Calvados Domfrontais, Pommeau de Normandie, Pommeau de Bretagne, Pommeau du Maine ainsi que les AOP Cidre Pays d’Auge, Cidre Cotentin, Cidre Cornouaille

Répartition des ventes sur les trois principaux marchés du Calvados (en volume)

  • France : 44,5 %
  • Union Européenne (hors France) : 43,5%
  • Amériques : 5%

Répartition des ventes par appellation

  • AOC Calvados : 70 %
  • AOC Calvados Pays d’Auge : 29 %
  • AOC Calvados Domfrontais : 1 %

Ventes par compte d’âge

  • Calvados VS (2 ou 3 ans de vieillissement) : 62%
  • Calvados VSOP (4 ou 5 ans de vieillissement) : 23%
  • Calvados XO (6 ans et plus) : 15%
Par  Jacques-Olivier Gasly