Événements
Normandie Manche Aéronautique Maritime / Portuaire Cherbourg Emploi Industrie

Ingeliance veut recruter 200 salariés en un an, dont 40 à Cherbourg

Publié le  19/06/2018
Jacques-Olivier Gasly
Ingelianc-e
Ingeliance veut recruter 200 salariés en un an, dont 40 à Cherbourg
200 postes sont à pourvoir chez Ingeliance, spécialiste en solutions d'ingénierie dans les secteurs du naval, de l'aéronautique et du spatial, de la défense, de l'énergie et de l'environnement. Nouveaux contrats, croissance externe, ouverture d'une filiale en Australie… doivent permettre au groupe de multiplier son chiffre d'affaires par 2,5 à moyen terme.

Déjà présent à Cherbourg avec 92 collaborateurs, le groupe Ingeliance souhaite recruter 40 nouveaux salariés d’ici un an. Sur place, l’entreprise d’ingénierie réalise des activités d’emménagement (spécialité de chaudronnerie, tuyauterie, carlinguage, coque, électricité avec intégration des matériels) et de calcul. Les nombreux projets dans les domaines du naval, du nucléaire et des énergies renouvelables (notamment hydrolienne et éolienne maritime) connaissent une forte croissance et poussent le groupe à embaucher. « Nous recherchons en priorité des techniciens supérieurs niveau licence mais également des ingénieurs », indique Jean-François Clédel, président d’Ingeliance.

Au total, près de 200 postes seront créés dans les douze prochains mois. Le groupe d’Ingeliance tire sa croissance autant de l’activité de ses secteurs clients, que du dynamisme de ses équipes, de leur expertise et de la qualité reconnue de son offre. « Une nouvelle dynamique est à l’œuvre chez Ingeliance, déclare Jean-François Clédel, président d’Ingeliance. L’ambition est de multiplier le chiffre d’affaires par deux et demi pour le porter à 80 M€ en 2022 ». Les clients emblématiques du groupe comptent parmi les plus grands industriels français dans les hautes technologies : Ariane Group, CEA, Dassault, EDF, Naval Group, PSA, Safran, Stelia, STX, Suez… « Notre proximité client et notre agilité s’incarnent chaque jour dans l’accompagnement de nos clients sur de nouveaux marchés », explique Olivier Carrion, directeur des opérations du groupe.

Le groupe Ingeliance affirme ses ambitions à l’international et ouvrira une filiale en Australie en septembre. Dans le cadre du programme australien SEA 1000 d’acquisitions de sous-marins, Ingeliance a été la première ETI à mettre en place un partenariat local avec un ingénieriste australien, Memko, avec la création de la filiale australienne commune. Celle-ci, située à Adelaïde, comptera quinze personnes peu après son lancement, pour atteindre une centaine dans 5 ans. « Notre volonté est de nous intégrer complètement à l’écosystème industriel australien, en étant reconnu comme un partenaire proche, innovant, d’excellence opérationnelle et agile », souligne Jean-François Clédel.

Dernier levier de développement pour Ingeliance : la croissance externe. Des complémentarités métiers, géographiques et sectorielles sont recherchées. Les cibles privilégiées seront implantées principalement sur la moitié Est de la France et interviendront dans les secteurs de l’énergie, les transports terrestres et l’industrie de process (chimie, pharmacie, oil & gaz).

A propos d’Ingeliance
Le groupe Ingeliance apporte des solutions d’ingénierie dans les secteurs du naval, de l’aéronautique et du spatial, de la défense, de l’énergie et de l’environnement. Il compte 13 agences en France, dont son siège social près de Bordeaux, et emploie 550 personnes. A l’international, Ingeliance dispose d’implantations à Hambourg, Singapour et Madagascar. Le chiffre d’affaires du groupe pour 2018 est attendu proche de 40 millions d’euros.

Source : Communiqué Ingéliance

Par  Jacques-Olivier Gasly
La news hebdo
La news hebdo

Recevez chaque semaine l'essentiel de l'actualité économique des CCI Normandie.


Après cet article
HOP ! Air France confirme son attachement à l’Aéroport Rouen Vallée de Seine