Événements
Thématiques Normandie Formation Eure Tourisme Entreprendre Commerce CCI

La RSE : une démarche vertueuse et valorisante pour les collaborateurs

Publié le  21/02/2022
Jacques-Olivier Gasly
Olivier Bicot en est persuadé : si aujourd’hui une démarche RSE répond principalement à une attente de la clientèle, à terme, il s’agira d’un argument pour attirer ses futurs collaborateurs

Amoureux de son territoire, Olivier Bicot, à la tête avec son épouse Stéphanie de l’Hôtel-Restaurant La Chaîne d’Or aux Andelys (27) depuis plus de 15 ans, s’est totalement investi dans la découverte du patrimoine historique local et dans la satisfaction du client.

« Chaque chambre est liée à une page d’histoire des Andelys, et il n’est pas un seul nom de chambre qui ne soit en lien direct avec celle-ci. Si pour Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste, le lien est évident puisque nous sommes ici sous les ruines de Château-Gaillard, il faut savoir que si nous avons une chambre Lawrence d’Arabie, c’est parce qu’il a séjourné dans notre établissement », explique avec enthousiasme le responsable de cette ancienne maison d’octroi dont la vocation d’hôtel est inchangée depuis 271 ans !

Mais au-delà de l’aspect purement patrimonial des lieux, Olivier Bicot s’est lancé depuis plusieurs années dans une démarche de valorisation environnementale. « Tout est parti d’un contact. Il y a quelques années, j’ai en effet été approché par un tour-opérateur allemand spécialisé dans le tourisme vert, avec une offre de séjours découverte en vélos électriques. Et avec eux, j’ai rencontré une clientèle très sensible à la question de l’empreinte carbone », poursuit Olivier Bicot.

La pandémie : point de bascule !

Alors que l’établissement était déjà engagé dans une importante réflexion environnementale, survient la pandémie de 2020. « Certes, par rapport à d’autres de mes confrères, nous avons eu la chance de ne pas fermer car nous avons fait l’objet d’une réquisition administrative pour héberger les forces de l’ordre, mais nous nous sommes dit qu’il fallait profiter de cette période pour accélérer notre politique RSE et surtout l’inscrire comme un axe de développement de l’entreprise », explique le responsable qui procède entre autres à l’installation d’aérateurs d’eau dans toutes les salles de bain, réduisant ainsi de 50 % sa consommation d’eau.

Aujourd’hui labellisé Clef Verte, l’établissement poursuit ses démarches de reconnaissance d’écolabels. « Nous avons été très bien accompagnés par notre conseillère Tourisme & Qualité au sein de la CCI Portes de Normandie, Aurélie Duport. Nous avons également été accompagnés par l’Ademe pour changer notre vieille camionnette diesel et passer sur une version électrique, car cela allait de pair avec notre réflexion de saisonnalité et de proximité des produits que nous mettons en valeur au restaurant », assure le chef d’entreprise.

« Ce qui me semble essentiel dans cette démarche, c’est le fait d’y associer son personnel. Ici, nous ne sommes que 9, mais je suis certain qu’il en va de même pour les grandes structures. Il y a une réelle fierté des collaborateurs à participer à cet engagement. Mais ce qui passe pour du militantisme aujourd’hui sera à mon avis dans les prochaines années un argument pour choisir son employeur, car à tous les niveaux de la population, nous sommes en quête de sens et de valeurs. Et la RSE a tout pour être un élément différenciant », assure Olivier Bicot.

Un état d’esprit qui l’a naturellement amené à s’intéresser à la vision solidaire de l’association Solikend à laquelle La Chaîne d’Or vient d’adhérer. « Sur certaines périodes creuses, les clients ont la possibilité de payer leur nuitée au prix annoncé en demandant à ce que l’hôtelier reverse l’intégralité de la somme à une association caritative. L’hôtelier peut ensuite procéder à une déduction fiscale du don pour couvrir les charges liées à l’occupation de la chambre… », témoigne Olivier Bicot qui fourmille de nouvelles idées pour son établissement et le rayonnement de son district.

Par  Jacques-Olivier Gasly