Événements
Thématiques Normandie Formation Eure Evreux Emploi CCI

Le CFAie étend son influence sur le territoire de l’Eure

Publié le  14/12/2022
Jacques-Olivier Gasly
Créé en 1976 et implanté sur la commune de Val de Reuil (27), le CFAie (Centre de Formation des Apprentis Interconsulaire de l’Eure) ouvrira dès 2025 une antenne capable d’accueillir près de 500 jeunes pour des formations innovantes à Caër-Normanville, aux portes d’Evreux.

A l’occasion d’une soirée organisée à Evreux, l’équipe de direction du CFAie a officiellement annoncé l’implantation de sa nouvelle antenne, située sur la commune de Normanville, et dont la première pierre pourrait être posée dès le premier semestre 2023. Déjà connu pour être l’un des plus importants CFA de France (2 000 apprentis formés chaque année, dont 650 internes), le CFAie s’apprête à élargir sa zone d’influence en développant une nouvelle offre de proximité aux portes d’Evreux.

« C’est au cœur du poumon économique de l’Eure que le CFAie a décidé de concrétiser le projet d’extension de ses locaux. Motivé par la progression constante de ses effectifs d’apprentis depuis plusieurs années et soucieux de les former dans des conditions optimales, le CFAie a donc décidé de s’agrandir et d’occuper plus largement le territoire de l’Eure, son bassin historique ! », a ainsi expliqué l’équipe dirigeante du CFA.

« En s’implantant à Caër-Normanville et sur l’Agglomération EPN (Evreux Portes de Normandie), le CFAie souhaite accroître son offre de formation de proximité à destination des entreprises, des jeunes et des parents de ce bassin. Cette nouvelle antenne renforce son ancrage dans le tissu économique local, ce qui lui permet de répondre à un enjeu majeur du territoire : anticiper les besoins en compétences des entreprises euroises et faciliter le recrutement des apprentis et leurs mobilités ».

Avec cette implantation, le CFAie souhaite conforter sa place d’acteur incontournable de la formation en apprentissage dans l’Eure. Cette antenne accueillera trois pôles : le pôle Mécanique Automobile qui sera totalement repositionné sur ce site, ainsi que les pôles Vente et Coiffure qui, pour leur part, proposeront au fur et à mesure du développement du site, les mêmes formations que celles dispensées au CFAie de Val-de-Reuil.

Concernant le pôle Mécanique automobile, le CFAie affiche l’ambition d’être à la pointe des innovations du secteur de l’automobile et d’en accompagner l’évolution. Pour cela, il a investi dans deux technologies montantes en termes de mobilité décarbonée : l’hydrogène et le rétrofit. Le CFAie a ainsi d’ores et déjà fait l’acquisition d’une Toyota Mirai, l’un des deux seuls modèles de voitures hydrogène disponibles sur le marché français, devenant ainsi le premier centre de formation de France à acquérir un véhicule de ce type. Utilisé comme véhicule pédagogique, il permettra de faire entrer encore plus concrètement les apprentis dans l’ère durable.

En parallèle, et en partenariat avec la société TOLV, le CFAie se lance sur le rétrofit, cette pratique permettant de convertir le moteur thermique d’un véhicule en un moteur électrique. L’enjeu est immense puisque sa mise en œuvre doit contribuer à la transformation du parc automobile actuel, composé d’une large majorité de véhicules thermiques, et donc de favoriser à terme la réduction des émissions polluantes.

« L’ambition de ce projet est donc immense : concevoir un outil moderne, adapté aux enjeux technologiques et environnementaux, tout en créant une vitrine attractive pour les métiers d’aujourd’hui et de demain », s’est félicitée Thérèse Auzou, présidente du CFAIe.

Par  Jacques-Olivier Gasly