Événements
Normandie Formation Innovation Numérique Eure Evreux CCI

Le numérique mis à l’honneur à l’ESCCI !

Publié le  07/11/2019
Jacques-Olivier Gasly
Stéphanie Auger, vice-présidente du Conseil Départemental de l'Eure et Jean-Michel Costasèque, président de la CCI Portes de Normandie
L’Ecole Supérieure CCI Portes de Normandie vient d’inaugurer ses nouveaux espaces pédagogiques dédiés au monde du numérique. 

Après d’importantes modifications, les espaces de formations innovant de l’ESCCI viennent d’être inaugurés. Apprenants et formateurs ont ainsi présenté ces nouveaux outils aux nombreux invités : commerçants entrepreneurs et élus de la région. A travers les différents pôles visités, ils ont pu découvrir une salle de réalité virtuelle, le commerce connecté de demain, un laboratoire multimédia, une Web TV, un call-center, ainsi qu’une plateforme pour la mise en œuvre de scénarios pédagogiques. Au total, 11 salles totalement digitalisées.

Avec investissement voisin de 200 000 euros, l’ESCCI met à disposition de ses apprenants des moyens matériels novateurs adaptés aux nouveaux besoins des entreprises. Formés à l’utilisation du numérique, les apprenants seront dotés de compétences convoitées par les recruteurs. Capables de développer la culture du numérique en entreprise et seront force de proposition pour les accompagner dans le changement.

 

A propos de l’Ecole Supérieure CCI Portes de Normandie 

Fondée en 1992, l’Ecole Supérieure de la CCI Portes de Normandie à Evreux est un incubateur de talents. Au fil des ans, l’offre de formation s’est orientée vers des secteurs porteurs tels que le Numérique, le Commerce, la Gestion, la Qualité et les Achats tout en mettant l’alternance au cœur de ses valeurs. L’ESCCI propose 16 diplômes en alternance allant de Bac+2 à Bac+5 et compte sur un réseau de 1200 entreprises partenaires. Forts de 30 ans d’expertise et appuyés par 120 formateurs experts, plus de 500 étudiants sont formés chaque année. 91% parviennent à trouver un emploi dans les 6 mois suivant l’obtention de leur diplôme.

Par  Jacques-Olivier Gasly