Événements
Thématiques Normandie Manche Développement international Saint-Lô Entreprendre Emploi CCI Médias / Vidéos

Nouveau départ pour le fabricant normand de vélos électriques Easybike

Publié le  15/10/2021
Jacques-Olivier Gasly
La nouvelle a provoqué un profond soulagement. Après deux années de procédure, l’entreprise Easybike, installée à Saint-Lô, vient de sortir de son redressement judiciaire, tout en conservant son personnel. Une bonne nouvelle pour cet opérateur qui va désormais pouvoir profiter du récent engouement pour les nouvelles mobilités.

Installée sur la commune de Saint-Lô depuis 2013, l’entreprise Easybike revient de loin. Après une période compliquée de deux ans de redressement judiciaire où l’ensemble du personnel sera resté soudé derrière son fondateur, l’entreprise normande spécialisée dans la fabrication de vélos électriques peut à nouveau souffler. « Ce rebondissement dans la vie de l’entreprise a été rendu possible par la solidarité de tous les collaborateurs, aujourd’hui au nombre de 73 », explique Grégory Trébaol, PDG et fondateur d’Easybike.

Après s’être endettée pour racheter les marques Matra et Solex, l’entreprise a été confrontée à la défection d’un important client qui se tourne directement vers des producteurs chinois. S’ensuit une période où le manque de fonds de roulement ne permet plus à l’entreprise de financer l’ensemble des achats dont elle a besoin pour suivre le mouvement.

Désormais libérée de cette contrainte grâce à l’arrivée de nouveaux partenaires financiers, Easybike peut penser librement à son développement. « Nous sommes positionnés sur 3 créneaux de distribution : le retail, l’accompagnement de différents réseaux de distribution pour le compte de tiers (réseaux de distribution sport ou automobile) et accompagnement des villes et collectivités. Dans ce cadre-là, nous venons de développer un vélo en libre-service, en free floating ou en station. Et ce qui est important, c’est aujourd’hui de faire savoir que nous avons ici, à Saint-Lô, la capacité d’accompagner villes et agglomérations de Normandie, et ailleurs en France, avec un savoir-faire made in Normandie », explique Grégory Trébaol.

Autre axe de développement de l’entreprise, le marché des stations de ski, où le vélo prend lui aussi de plus en plus de place et où des offres avec les hôteliers pourraient être imaginées. Enfin, le marché du vélo électrique n’étant pas que national, Easybike se rendra à la fin du mois avec une délégation d’entreprises normandes aux Emirats Arabes Unis, dans le cadre d’un déplacement organisé sur l’Expo Universelle Dubaï 2021 par Team France Export.

Par  Jacques-Olivier Gasly